Arrosage Des Plantes D'extérieur

Arrosage des plantes d'extérieur

Le simple fait de planter les graines dans le sol ne garantit pas encore une riche récolte. L'irrigation est essentielle car les précipitations naturelles peuvent être rares. Dans cet article, vous apprendrez comment et quand arroser, et quelles méthodes d'arrosage utiliser

Nous mettons un accent particulier sur l'irrigation au goutte-à-goutte, qui est le moyen le plus économique et le plus rentable d'irriguer votre jardin. Grâce à nos conseils, vous serez en mesure de produire et de fixer un système d'irrigation goutte à goutte chez vous, de vos propres mains.

Arrosage en pleine terre

L'arrosage de vos plantes en pleine terre doit être fait correctement afin de ne pas provoquer de maladies.

Par temps sec et chaud, il est préférable d'arroser le soir. A ce moment de la journée, la température est légèrement plus basse et l'humidité s'évapore à peine.

Note:Si nécessaire, les lits peuvent être arrosés aux premières heures du matin avant que la température n'augmente considérablement. Pour savoir quand les légumes ont besoin d'eau, il suffit de mettre le doigt dans le sol. En règle générale, une pluie légère mais brève n'humidifie pas le sol à la bonne profondeur.

Bien mieux vaut une pluie calme et continue, qui humidifie le sol en profondeur et de manière uniforme.

Il y a des moments où les plantes ont besoin d'un arrosage urgent. Il est assez facile de le déterminer (figure 1) :

  • Les feuilles et les bourgeons deviennent léthargiques, jaunissent progressivement, se flétrissent et tombent ;
  • En règle générale, pendant la phase de flétrissement, la plante peut encore être restaurée par un arrosage régulier, mais non excessif ;
  • En cas de sécheresse, les semis et les plantes récemment replantés doivent être humidifiés.
Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 1 : Le meilleur moment pour arroser les plantes d'extérieur

Particulièrement pendant les périodes de sécheresse, les sols sableux doivent être arrosés fréquemment car ils retiennent très peu l'eau.

Méthodes d'arrosage des plantes d'extérieur

Il existe de nombreuses méthodes pour arroser les plantes d'extérieur.

La plupart d'entre eux sont automatiques et ne nécessitent pas ou peu d'intervention humaine.

Note:Le choix du système d'arrosage doit être fait en fonction de la taille de la parcelle et des conditions du sol.

Peu de ces dispositifs sont disponibles pour les jardins domestiques. Ils permettent une utilisation économique de l'eau et alimentent toutes les plantes en eau en quantité suffisante.

  • Arrosage en surface

L'installation nécessite très peu de temps et de dépenses (figure 2).

Mais par la suite, l'eau n'est pas très économique, car elle inonde simplement la parcelle ou est alimentée par des fossés spécialement creusés entre les rangs. En outre, il ne peut pas être placé sur des pentes raides, car il absorberait trop d'eau.

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 2 : variations de l'arrosage de surface
  • Irrigation goutte à goutte

Ce type d'arrosage se fait en connectant un système de tuyaux spéciaux, qui amène l'eau directement aux racines des plantes (figure 3).

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 3 : Installation d'un système d'irrigation goutte à goutte

Ce système est considéré comme le plus moderne, car une certaine quantité d'eau est fournie à chaque buisson, et les ressources sont utilisées de manière uniforme. En outre, il permet une supplémentation si un composé spécial vitaminé est introduit dans un tuyau ou une canalisation.

Le seul inconvénient de cette méthode peut être considéré comme son coût élevé et l'impossibilité d'utiliser de l'eau provenant de plans d'eau ouverts, car dans ce cas les tuyaux se boucheraient rapidement.

  • En sol

L'eau est fournie par des tuyaux posés dans le sol (figure 4). De petits trous sont pratiqués dans les tuyaux, par lesquels l'eau pénètre directement dans les racines des plantes. En règle générale, la méthode souterraine est utilisée dans les climats chauds.

Les tuyaux sont posés à une profondeur de 20-30 cm.

Ceci est considéré comme le principal inconvénient : si le tuyau se bouche, les plantes peuvent mourir, et une partie du tuyau doit être extraite du sol pour être réparée.

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 4 : Installation de l'irrigation souterraine
  • Extraction par aspersion

La méthode souterraine est utilisée pour alimenter en eau de grandes surfaces. Le liquide est appliqué sur des arroseurs spéciaux, qui humidifient uniformément le sol (figure 5). En principe, cette méthode est similaire aux précipitations naturelles normales. L'inconvénient de l'aspersion est qu'elle ne peut pas se faire par temps chaud, en raison du risque de brûlure des feuilles.

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 5 : Méthode d'aspersion

Irrigation goutte à goutte

C'est la méthode la plus moderne et la plus efficace pour fournir la bonne quantité d'eau aux plantes. L'eau est pompée dans le sol et atteint les racines. Cela évite que le liquide n'atteigne les feuilles, le sol est humidifié de manière uniforme et le système fonctionne presque sans intervention humaine (figure 6).

Ces dispositifs sont particulièrement appréciés dans les régions au climat chaud et aride, car l'humidité ne s'évapore pas de la surface du sol. En outre, cette méthode permet d'économiser considérablement les ressources en eau.

Cependant, les tuyaux et les ouvertures peuvent se boucher pendant l'utilisation.

Systèmes d'irrigation goutte à goutte

Bien que ces systèmes soient relativement coûteux, ils offrent de nombreux avantages :

  • L'eau est fournie directement aux racines ;
  • Les plantes reçoivent une quantité limitée d'eau, mais celle-ci est entièrement absorbée ;
  • Il peut être appliqué à n'importe quel moment de la journée car aucune eau ne pénètre dans les feuilles et ne peut provoquer de brûlures.

Des systèmes préparés sont disponibles dans le commerce, mais vous pouvez aussi en fabriquer un vous-même pour économiser de l'argent. Avant de commencer, vous devez dessiner un plan du terrain et marquer l'endroit où les tuyaux seront posés. En outre, vous devez calculer le nombre de raccords et acheter des tuyaux (il est préférable d'acheter des produits en polymère, car ils ne sont pas sujets à la corrosion et ont une grande durabilité).

Si vous n'avez pas accès à un plan d'eau, un récipient d'eau est placé à quelques mètres. Les tuyaux et les flexibles peuvent être enterrés dans le sol ou placés superficiellement, et des filtres à eau sont installés pour toutes les ouvertures.

Dans cette vidéo, vous apprendrez à assembler correctement l'irrigation goutte à goutte. 

L'irrigation goutte à goutte avec vos mains : photo et vidéo

Il est possible de réaliser ce système d'arrosage avec vos propres mains. Le moyen le plus simple est d'utiliser des bouteilles en plastique ordinaires.

La façon de fabriquer de tels systèmes à partir de bouteilles en plastique est illustrée sur la photo 6.

Note:L'irrigation fabriquée à partir de bouteilles ne convient qu'aux petites surfaces car elle a un temps d'action limité sans intervention humaine : seulement 4 jours.

Il existe plusieurs méthodes de construction:

  1. Le goulot de la bouteille est fermé hermétiquement avec un litre et demi ou deux litres et de petits trous sont faits sur les côtés. Il est préférable de faire également un petit trou dans le couvercle, pour éviter que le récipient ne rétrécisse après l'écoulement de l'eau. Pour les sols légers, trois trous suffisent, mais si le sol est sablonneux, le nombre de trous doit être porté à 4.

    Les bouteilles sont enterrées dans le sol (à une profondeur de 15 cm) avec le goulot vers le bas. Par la suite, l'eau est simplement versée dans les bouteilles et coule directement vers les racines.

  2. La deuxième méthode consiste à fixer les bouteilles en surface. Le long des lits, de petits poteaux sont creusés et reliés par un bâton horizontal. Des bouteilles en plastique y sont fixées à l'aide d'un fil, le goulot tourné vers le bas.

    Pour une application uniforme de l'eau, il suffit de faire quelques trous sur les côtés ou dans le couvercle.

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 6 : système de goutte à goutte pour les lits

Des systèmes similaires faits maison ne conviennent que pour de petites surfaces. Les jardins plus grands ou les serres sont mieux alimentés par des systèmes commerciaux.

La vidéo montre comment faire de l'irrigation goutte à goutte à partir d'une bouteille avec vos propres mains. 

Les tuyaux et bandes d'irrigation goutte à goutte

Le coût d'un système d'irrigation goutte à goutte dépend directement de la surface à irriguer.

Pour les petites parcelles, le plus simple fera l'affaire ; pour les grandes exploitations, il vaut mieux acheter des tuyaux et des courroies capables de résister à la forte pression d'eau fournie par une pompe (figure 7).

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 7. Pour un arrosage réussi, il est très important de choisir un tuyau de bonne qualité

Les tuyaux sont plus adaptés aux grandes surfaces, car ils permettent de créer un système complexe de tuyaux qui vont vers toutes les plantes. De plus, les tuyaux sont très robustes et ne se bouchent pas pendant le fonctionnement.

Pour un simple potager, une alimentation en eau à haute pression n'est pas nécessaire, les rubans peuvent donc être utilisés pour économiser des coûts.

Ils sont simplement placés autour de la parcelle et, si nécessaire, recouverts de paillis. Ils sont enroulés et stockés à l'intérieur pour l'hiver.

L'arrosage

Cette méthode simule les précipitations naturelles en distribuant l'eau sur la zone. Les arroseurs sont utilisés à cette fin (figure 8).

Note:La principale caractéristique de l'arrosage est que non seulement le sol autour des racines est humidifié, mais aussi la partie aérienne des plantes.

Cela permet également d'abaisser la température générale des lits.

Les systèmes d'arrosage peuvent être fixes ou portables. Les machines fixes sont plus couramment utilisées pour les jardins et les pelouses, tandis que les machines portables sont utilisées pour les semis. Pour ce faire, il suffit de fixer un arroseur au tuyau et d'humidifier la partie souhaitée du potager. L'arrosage n'est pas recommandé par temps chaud, car l'eau peut causer des brûlures aux feuilles ou aux tiges.

Arrosage des plantes d'extérieur
Figure 8. Application d'arrosage

Le système d'arrosage peut être rendu automatique. Cela se fait en installant des capteurs spéciaux qui régulent la quantité d'eau entrante en fonction du temps ou de la teneur en humidité du sol ou de l'air.

..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *