Clematis Comtesse De Bouchaud

Clematis Comtesse de Bouchaud

Clematis Comtesse de Bouchaud se distingue parmi toutes les variétés de vignes vivaces à feuilles caduques. Cette plante, avec ses pousses souples et ses délicates fleurs roses, est une excellente décoration pour tout jardin. Grâce aux vrilles de ses tiges, elle peut facilement être fixée à n'importe quelle structure ou être placée à côté d'elle, créant ainsi des compositions florales verticales uniques. Cette plante a été introduite il y a plus de cent ans, mais grâce à ses nombreuses qualités, elle n'a jamais perdu sa popularité. Dans cet article, nous allons non seulement décrire cette plante ornementale, mais aussi nous concentrer sur sa technique de plantation et les principales étapes de culture qu'elle doit suivre.

Photos de la fleur de clématite Comtesse de Beuchot

Comme mentionné plus haut, la Comtesse de Beuchot a été obtenue par sélection. Plusieurs variétés de clématites naturelles ont été utilisées pour créer cet hybride incroyablement beau, rustique et peu exigeant. Le résultat est une culture qui est non seulement très décorative mais aussi facile à cultiver.

Clematis Comtesse de Bouchaud
Figure 1 : Photo des fleurs de cette variété hybride

A propos, cette variété était à l'origine considérée comme très chère, et les lianes décoratives elles-mêmes ne se trouvaient que dans les jardins de la noblesse britannique. Aujourd'hui, le matériel de plantation de cet hybride est beaucoup plus facile à obtenir et, grâce à sa résistance aux maladies et à sa bonne adaptabilité aux nouvelles conditions climatiques et de sol, on trouve Clématis Comtesse de Bouchot dans le monde entier.

Vous pouvez voir pourquoi cette variété n'a jamais perdu sa popularité après plus d'un siècle d'histoire (photo 1). Des pousses souples aux feuilles vertes foncées s'enroulent étroitement autour du support, cachant les petites imperfections à la vue et créant un lieu de repos confortable. Et les fleurs rose tendre, qui s'épanouissent sur les rameaux tout au long de l'été, constituent une belle décoration pour n'importe quel jardin.

Description de la race

Puisque le cultivar de clématite Comtesse de Buchaux est très décoratif, il est logique de le décrire en détail. Outre le caractère traditionnel de la clématite, à savoir des jambes souples et un feuillage dense, elle possède également de grandes inflorescences.

Si elles sont bien entretenues, elles peuvent atteindre un diamètre de 15 cm et la période de floraison dure du début de l'été à la mi-septembre. Les pétales peuvent varier en couleur du rose au lilas ou au violet et parce qu'ils sont recourbés vers l'extérieur, ils semblent ronds (figure 2).

Note:Ce sont les grandes inflorescences et la longue période de floraison qui font de l'hybride Comtesse de Bouchaud le plus recherché en aménagement paysager. Il est le plus souvent planté à côté de pergolas, de haies ou d'immeubles d'habitation, mais il peut aussi être planté au centre d'une composition florale simple en association avec d'autres plantes ornementales.

Il convient également de noter que, s'il est planté et entretenu correctement, l'arbuste aura une durée de vie d'au moins 20 ans et peut atteindre une longueur de 2 à 4 m.

Toutes les autres caractéristiques définissant la variété comprennent :

  1. Tolérance au gel et à la sécheresse : toutes les variétés de clématites existantes sont divisées en groupes en fonction de leur capacité à tolérer le gel. Comtesse de Bouchot est un cultivar qui appartient au 4ème groupe, et peut donc facilement supporter des températures descendant jusqu'à -35 degrés Celsius sans risquer sa viabilité. Il est également très tolérant à la sécheresse, bien qu'il ait besoin de beaucoup d'eau pendant les mois chauds de l'été. Grâce à ces caractéristiques, la liane ornementale peut être cultivée dans toutes les régions climatiques.
  2. Résistance aux maladies et aux parasites : Contrairement à de nombreux cultivars naturels souvent touchés par les maladies, l'hybride Comtesse de Bouchaud est en bonne santé et ne souffre que très rarement des pathologies typiques des cultures ornementales.

    Cela permet de limiter au maximum les traitements pesticides.

  3. Entretien facile : Grâce à sa résilience et à sa capacité à s'adapter rapidement à un nouvel emplacement, cette liane ornementale ne nécessite que très peu de soins. Toutes les mesures agricoles se limitent à l'arrosage traditionnel, à la fertilisation périodique et à la taille, suivis d'une couverture hivernale.
Clematis Comtesse de Bouchaud
Figure 2 : Caractéristiques de l'espèce de l'hybride

La facilité de propagation est également considérée comme un avantage. Une nouvelle plante peut être obtenue en enracinant des boutures ou par propagation, ainsi qu'en divisant un arbuste adulte existant.

Toutes ces méthodes sont des méthodes de multiplication végétative. Il ne sera pas possible de cultiver la clématite Comtesse de Buchaux à partir de graines, car les plantes obtenues de cette manière n'auront pas les caractéristiques de l'espèce d'un hybride.

Plantation de la clématite

La première chose à considérer pour planter cette variété de clématite est sa croissance plutôt intense. Il poussera donc assez fortement à maturité, aussi, lorsque plusieurs plants sont plantés en même temps, il faut les placer à au moins un mètre de distance (photo 3).

Note:La profondeur et la largeur du trou de plantation doivent être de 60 cm.

Cela facilitera l'enracinement de la jeune plante et l'établissement d'un système racinaire ramifié. Une couche de 15 cm de drainage (gravier, cailloux ou briques cassées) doit être placée au fond, ce qui éloignera l'excès d'humidité des racines.

Un préalable à la plantation et à la culture de toute clématite est d'installer un support. Il est préférable de l'installer au moment de la plantation afin que les pousses aient initialement quelque chose à quoi s'accrocher.

Clematis Comtesse de Bouchaud
Figure 3 : Algorithme de plantation de la liane ornementale

Toutes les autres caractéristiques de plantation de la clématite Comtesse de Bouchot sont les suivantes :

  1. Moment de la plantation en pleine terre : Mettez les plants en terre au printemps et à l'automne.

    Dans les régions au climat modéré et froid, il faut privilégier la plantation au printemps afin que les plantes aient eu le temps de s'enraciner et de se renforcer avant l'arrivée des froids d'automne. Cette opération est généralement effectuée à la fin du mois d'avril ou au début du mois de mai, lorsque la menace de gelée printanière est passée. Dans les climats plus chauds, les clématites peuvent également être plantées en automne, en septembre ou début octobre.

  2. L'emplacement : Pour que les clématites prospèrent et vous offrent des fleurs longues et abondantes, vous devez choisir le bon emplacement. Les clématites poussent mieux à la mi-ombre, mais un site bien éclairé fera l'affaire.

    Cependant, si l'on choisit un emplacement très ensoleillé, il faut prévoir un ombrage supplémentaire pour les racines en plantant des plantes annuelles dans la zone des racines. Le sol doit contenir suffisamment de nutriments et doit être respirable et perméable à l'eau. Sinon, les fleurs seront trop petites et pâles.

  3. Sélectionner un plant : avant d'introduire la vigne sur la parcelle, inspectez soigneusement le matériel de plantation. Les tiges d'un bon plant doivent atteindre 50 cm de long et le plant ne doit pas présenter de dommages mécaniques ou de symptômes de maladie.

    En outre, il doit y avoir au moins deux bourgeons sur la pousse qui produiront de jeunes pousses. Si vous remarquez juste avant la plantation que les racines sont sèches, faites tremper la plante dans de l'eau propre pendant quelques heures pour rétablir l'élasticité des racines.

Lorsque les travaux préparatoires sont terminés, on peut commencer la plantation. Creusez le nombre de trous nécessaires et ajoutez de l'engrais et de la terre fertile qui fourniront à la plante des nutriments pendant sa première année de vie. Mélangez de la tourbe, du sable, de l'humus, de la cendre de bois et une petite quantité d'engrais composé et placez le mélange dans le trou de plantation.

Note:Les ingrédients du mélange nutritif dépendent du type de sol de votre emplacement. Si le sol est alcalin, il n'est pas nécessaire d'ajouter des cendres de bois, vous pouvez les remplacer par du fumier. Dans les sols acides, au contraire, on met plus de cendres dans le trou lors de la plantation.

L'algorithme de plantation de la clématite en pleine terre est très simple. Tout d'abord, le mélange de terre est placé au fond du trou, puis l'engrais est versé.

Recouvrez ensuite d'une nouvelle couche de terreau nutritif. Pour désinfecter le sol et prévenir le développement de maladies, il est conseillé de saupoudrer le substrat nutritif d'une solution chaude de manganèse.

Plus loin, le semis est placé au centre du trou, étale ses racines et les recouvre de terre. Le sol doit ensuite être légèrement compacté, le semis arrosé généreusement et la zone des racines recouverte d'une couche de paillis organique. Cela empêchera le sol de se dessécher et protégera le semis contre la perte d'humidité et de nutriments.

"

Cultiver la clématite Comtesse de Bouchot

Le cultivar hybride de clématite, Comtesse de Bouchot, présente un avantage sans prétention. Il a une résistance étonnante aux maladies, c'est pourquoi il est rarement traité avec des produits chimiques. Cependant, il ne faut pas le négliger complètement (fig. 4).

Clematis Comtesse de Bouchaud
Figure 4 : Soins de base : arrosage, fertilisation et taille

Les principaux conseils de soins comprennent :

  1. Powering : arrosez régulièrement la plante.

    En général, arrosez une fois par semaine, mais pendant les périodes de sécheresse et sans pluie, augmentez la fréquence à 2 ou 3 fois par semaine. Selon la taille de l'arbuste, 10 à 40 litres d'eau seront nécessaires par plante.

  2. Alimentation:La clématite n'a pas besoin d'engrais supplémentaire la première année après la plantation car tous les éléments nutritifs nécessaires ont été apportés au sol lors de la plantation. A partir de la deuxième année, la plante sera fertilisée régulièrement. Au printemps, par exemple, des engrais azotés sont appliqués, ce qui contribuera à stimuler la croissance de la masse verte.

    Pendant la période de bourgeonnement, fertilisez avec du potassium et une fois que la plante a fini de fleurir, ajoutez un engrais phosphoreux. Aucun nutriment ne doit être appliqué pendant la période de floraison, car cela peut entraîner la chute des bourgeons.

  3. Recoating et paillage : Ces étapes sont facultatives, mais si vous voulez un très beau buisson, vous ne devez pas les négliger. Le paillage doit être effectué au début du printemps, lorsque la plante commence à se réveiller de l'hiver. Si la zone des racines n'est pas recouverte d'un paillis, l'humidité et les nutriments s'évaporent rapidement du sol et il faut ameublir le sol après chaque arrosage.

    Les matériaux organiques tels que la tourbe, l'humus ou la mousse forestière doivent être utilisés comme paillis. Une telle couverture permettra non seulement d'éviter l'évaporation mais aussi de stopper la croissance des mauvaises herbes et donc de désherber moins souvent.

La taille de la clématite Comtesse de Bouchot et sa préparation pour l'hiver (figure 5) doivent être mentionnées séparément. Cet hybride fait partie du troisième groupe de taille et les pousses sont raccourcies avant l'hiver. Pour favoriser la croissance de nouvelles pousses et la formation de boutons floraux, les branches doivent être raccourcies chaque automne à une longueur de 30-50 cm.

Cela devrait laisser au moins deux bourgeons sur chaque pousse qui produiront de jeunes pousses l'année prochaine.

Clematis Comtesse de Bouchaud
Figure 5. Options d'abri hivernal pour la liane

Si la Clématis Comtesse de Bouchaud est considérée comme une variété rustique, elle doit toujours être couverte dans les régions aux hivers froids et prolongés. Par une journée sèche d'automne, appliquez un seau d'humus sous l'arbuste et traitez le collet des racines avec du sulfate de cuivre. Ces mesures permettront de protéger les plantes contre les agents pathogènes et de leur fournir tous les éléments nutritifs nécessaires à l'hivernage.

Il faut ensuite tailler l'arbuste en ajoutant un peu de cendre de bois à la terre.

Pour éviter que l'arbuste ne gèle en hiver, il faut placer les boutures sur le sol ou dans un sac, les recouvrir de feuilles sèches ou de morceaux de polystyrène et les recouvrir d'une caisse en bois. Cela permettra à la plante d'avoir accès à l'air et empêchera la condensation de s'accumuler sous le couvercle. La boîte peut en outre être recouverte d'une couche de feutre de toiture ou d'un matériau similaire ayant des propriétés hydrofuges. Pour une isolation supplémentaire, la boîte finie peut également être recouverte d'une couche de 20 cm de tourbe ou de terre sèche.

Cacher l'hiver est l'étape clé de l'entretien des clématites et nous vous recommandons de regarder cette vidéo pour une explication détaillée des principales nuances de cette procédure.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *