Comment Déterminer Le Niveau De La Nappe Phréatique Sur Une Parcelle De Jardin ?

Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?

Les eaux souterraines sont définies comme des eaux situées sous la surface du sol. Certains aquifères sont alimentés par des sources souterraines, d'autres par les précipitations ou lors de la fonte des neiges. Avant de construire des bâtiments sur un site, il faut déterminer le niveau de la nappe phréatique. Si cela n'est pas fait, la construction d'une maison ou d'un autre bâtiment au mauvais endroit entraînera un engorgement régulier à l'avenir.

Dans cet article, nous soulignons les particularités de la nappe phréatique et décrivons les moyens de l'abaisser à l'aide de méthodes scientifiques et populaires.

Les eaux souterraines : types et particularités

Les eaux souterraines se trouvent généralement à une profondeur d'environ 3 mètres au-dessus du niveau du sol et sont séparées les unes des autres par du sable, de l'argile ou une couche de pierres (photo 1).

Il existe plusieurs types d'eaux souterraines, chacune ayant ses propres caractéristiques :

  1. Les eaux souterraines supérieures : sont généralement proches de la surface et sont directement affectées par les conditions climatiques. Par exemple, l'aquifère peut disparaître en cas de chaleur extrême ou de gel. Mais il ne faut pas non plus la négliger, car ces eaux peuvent inonder le site à la suite de la fonte des neiges ou de fortes pluies.
  2. La couche aquifère : dépend également de la quantité de précipitations tombées.

    Sa profondeur ne change pas. C'est ce type d'eau souterraine qui peut retarder considérablement la construction.

  3. Les courants artériens: situés entre les couches de sol contenant de l'eau sont la source la plus précieuse d'eau potable.
Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?
Figure 1 : détermination du niveau de la nappe phréatique - étape nécessaire des préparatifs de la construction

La nappe phréatique et sa profondeur ne peuvent être ignorées. Dans les régions à fortes précipitations, elles peuvent provoquer l'engorgement des maisons et des caves, tandis que dans les climats arides, elles constituent une source précieuse d'eau potable.

Comment dessiner soi-même la nappe phréatique

Il existe des méthodes scientifiques pour déterminer la nappe phréatique, mais elles ne sont pas adaptées à une utilisation indépendante. C'est pourquoi la plupart des propriétaires de parcelles préfèrent utiliser des méthodes folkloriques.

Avec les plantes

Les plantes communes vous aident à déterminer où sur la parcelle se trouve l'eau et à quelle profondeur elle se trouve. Avant le début des travaux, la parcelle est soigneusement étudiée et les espèces végétales sont identifiées. Cela a une influence directe sur la profondeur de la nappe phréatique.

Note:Par exemple, si un roseau pousse sur une parcelle, cela signifie que la nappe phréatique est profonde de 1 à 3 mètres. Si la parcelle est couverte d'armoise, cela signifie que l'eau se trouve à une profondeur de 3 à 5 mètres.

La couleur des plantes joue également un rôle important. Dans une eau peu profonde, l'herbe sera d'un vert vif, tandis que dans une eau plus profonde, les plantes seront ternes.

L'observation des arbres

L'observation des arbres est un autre moyen populaire efficace de déterminer le niveau de l'eau souterraine sur une parcelle de jardin.

Note:Tous les arbres, comme les plantes, sont répartis en groupes en fonction de leur goût pour l'eau.

Si la nappe phréatique est peu profonde, l'aulne, le saule, la reine des prés, la prêle et le carex, par exemple, pousseront sur la parcelle. Vous pouvez également localiser l'aquifère en regardant les bouleaux ou les érables. Si plusieurs de ces arbres poussent sur une parcelle et qu'ils pointent tous dans la même direction, la veine d'eau s'y trouve.

Les arbres fruitiers comme le cerisier, le pommier, le merisier ou le poirier, en revanche, poussent très mal dans les zones proches des eaux souterraines.

Carte

Si vous ne faites pas confiance à ces méthodes folkloriques, utilisez des cartes et des graphiques spéciaux qui montrent l'emplacement des eaux souterraines (Fig. 2).

Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?
Figure 2 : Observation des plantes - une véritable méthode folklorique pour le niveau des eaux souterraines

Vous pouvez trouver de telles cartes dans les archives locales, ou sur les sites web des institutions géodésiques et géologiques locales. Veuillez noter, cependant, que tous ces documents présentent des informations sur le niveau des eaux souterraines à une échelle assez grande et ne sont pas utiles pour l'évaluation du niveau des parcelles

Évaluation préliminaire du niveau des eaux souterraines

L'évaluation préliminaire du niveau des eaux souterraines est nécessaire pour mener à bien diverses constructions, afin qu'aucune inondation par l'eau des bâtiments finis ne puisse se produire. Examinons les méthodes de construction les plus populaires.

Fondations

La nappe phréatique est le premier choix pour la construction de fondations pour les bâtiments résidentiels et commerciaux (figure 3).

Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?
Figure 3 : La nappe phréatique est très importante pour la construction de fondations

Si la nappe phréatique est trop proche de la surface, la construction d'une fondation conventionnelle est trop difficile et coûteuse. Dans ce cas, une base en dalle solide est préférable.

Pour la fosse septique

Si le niveau de la nappe phréatique est élevé, le risque de flottaison ou d'inondation de la fosse septique est important. Pour éviter cela, il faut déterminer correctement la nappe phréatique de la fosse septique.

Note:Il est possible de se référer aux plantes de la parcelle mais il est préférable d'utiliser des moyens techniques.

Pour cela, il faut:

  1. Prendre une mèche de 2 mètres de long maximum et déterminer les points où seront forés les puits. L'un d'eux doit être l'endroit où sera installée la fosse septique.
  2. Les trous sont percés aux bons endroits et laissés pendant 24 heures. Pendant cette période, le trou est recouvert d'un film épais pour le protéger de la pluie et autres précipitations.

  3. On prend une épingle ou un bâton en bois. Sa vallée doit être la même que la profondeur du trou. La partie inférieure du bâton est marquée tous les 10 cm.
  4. Le bâton est inséré dans le puits l'un après l'autre, et le niveau du puits est déterminé par le degré d'humidité qu'il a atteint.

Selon les résultats, la fosse septique est placée sur le site où les eaux souterraines sont les plus basses.

Pour la construction d'une maison

Comme pour la fosse septique, il faut choisir une zone où les eaux souterraines sont les plus basses. Sinon, des moisissures se développeront dans le bâtiment et la maison risque d'être inondée par les eaux souterraines lors de la fonte des neiges ou de fortes pluies (figure 4).

Comment abaisser la nappe phréatique

Si la nappe phréatique est trop proche de la surface et qu'il est impossible de trouver un emplacement approprié, il vaut la peine d'abaisser artificiellement son niveau.

Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?
RIGIO 4 : Vous devez dessiner la nappe phréatique

Il existe plusieurs façons de le faire, mais les plus efficaces et les plus populaires sont mentionnées ci-dessous.

Collecteur

L'une des façons les plus efficaces est de dessiner un collecteur dans la profondeur de la nappe phréatique.

Pour cela, on utilise un tuyau normal ou en amiante-ciment.

Dans les tuyaux, on fait une entaille de 3 à 5 cm de longueur et jusqu'à 1 mm de largeur. Chaque coupe est recouverte d'argile plastique. Ces tuyaux élimineront l'excès d'humidité du sol.

Piscine

Un bassin artificiel creusé dans la parcelle peut avoir une fonction non seulement décorative mais aussi pratique (figure 5).

Comment déterminer le niveau de la nappe phréatique sur une parcelle de jardin ?
Figure 5. Options pour abaisser la nappe phréatique

Si la nappe phréatique est très proche de la surface, il faut faire un bassin au milieu de la parcelle qui aspirera les eaux souterraines restantes.

Puits

Les forages permettent également de se débarrasser des eaux souterraines excessives sur la parcelle. Ils sont généralement forés pendant les travaux de construction afin d'évacuer le surplus d'eau de la zone de construction.

Le principal avantage de cette méthode est qu'elle permet d'évacuer de grandes quantités d'eau sans endommager les bases des bâtiments environnants.

Mais il faut garder à l'esprit que les équipements de forage et de pompage sont plutôt coûteux, et ne conviennent donc pas à tout le monde.

Plus d'informations sur la façon de déterminer le niveau des eaux souterraines dans une parcelle de jardin peuvent être trouvées dans la vidéo.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *