Comment Planter Correctement Les Myrtilles

Comment planter correctement les myrtilles

La myrtille est une culture de jardin très capricieuse car elle nécessite non seulement des soins attentifs, mais aussi certaines conditions de culture. Cela concerne surtout le sol : il doit être acide car il ne pousse pas bien sur le tchernoziom ou le sable. Mais malgré certaines difficultés, vous serez bien récompensé de vos efforts par une riche récolte de baies saines et savoureuses. Dans cet article, vous apprendrez non seulement comment planter la plante en pleine terre, mais aussi comment choisir le meilleur emplacement.

Comment planter correctement le bleuet

Dans la nature, le bleuet pousse dans les sols gorgés d'eau et acides.

Ce sont précisément ces nuances qui doivent être prises en compte lors de la plantation de l'arbuste dans votre parcelle. Il est également important de considérer que la culture ne tolère absolument pas l'humidité stagnante au niveau des racines, car cela peut provoquer la pourriture du système racinaire et la mort du plant. En outre, la zone où placer l'arbuste doit être bien éclairée par le soleil. Si la culture est exposée à la mi-ombre, le rendement sera faible et les baies petites.

Même si la technologie de plantation reste fondamentalement la même, la plantation de myrtilles présente certaines particularités.

Tout d'abord, il ne doit pas être planté en terrain bas en raison du risque d'engorgement du sol au niveau des racines et de l'accumulation de courants d'air froid. Ensuite, chaque trou doit être entièrement recouvert d'une terre nutritive spéciale et ce n'est qu'ensuite qu'il faut faire un approfondissement au centre du trou et y planter le plant.

Il y a certaines règles à prendre en compte pour la plantation de myrtilles :

  1. Maintenir l'acidité du sol : doit être comprise entre 4-5,5. L'acidité du sol de la parcelle peut être mesurée à l'aide de testeurs spéciaux vendus dans les magasins de jardinage (figure 1). Si l'acidité se situe dans les limites indiquées ci-dessus, vous pouvez planter des myrtilles en toute sécurité.

    Cependant, si le sol n'est pas assez acide, il faut l'arroser avec une solution d'acide sulfurique doux.

  2. Sol primaire : Le sol idéal pour les myrtilles est un sol de prairie tourbeuse ou tourbeuse-sableuse car il laisse passer l'eau et l'air. Malheureusement, ce type de sol est rarement disponible dans une parcelle domestique moyenne, c'est pourquoi vous devez toujours ajouter un mélange nutritif composé de tourbe et de sable en proportions égales dans chaque trou lors de la plantation. Un peu de soufre (100 grammes de soufre par seau de terre) peut être ajouté au mélange de terre pour une acidification supplémentaire. Il est conseillé de préparer les trous de plantation plusieurs mois à l'avance.

  3. Conformité aux conditions de culture :Le bleuet est très sensible aux variations de température et au taux d'humidité du sol. Pour éviter la stagnation des racines, le sol doit être bien drainé et la zone des racines doit être paillée. En outre, il est conseillé de planter l'arbuste dans un endroit protégé des courants d'air et des fortes rafales de vent.
Comment planter correctement les myrtilles
Figure 1 : testeur d'acidité du sol et sélection du site de l'arbuste

Ces recommandations sont générales, bien qu'elles aient une incidence sur le succès de la production d'arbustes. Cependant, il existe d'autres nuances à prendre en compte lors de la culture de la plante.

Considérez les principales plus en détail.

Quand il vaut mieux planter

On pense que les plants de myrtille peuvent être plantés en pleine terre non seulement au printemps mais aussi en automne. Pendant ces périodes, la plante est dans un état de dormance relative et survivra mieux au repiquage.

Les agneaux qui sont vendus en conteneurs avec un système racinaire fermé peuvent être plantés à n'importe quel moment de l'année (figure 2). Cependant, les jardiniers expérimentés s'accordent à dire qu'il est préférable de le faire au printemps, surtout si vous vivez dans une région au climat froid.

Si vous ne plantez qu'au printemps, vous augmenterez considérablement les chances que la plante prenne racine dans son nouvel emplacement. Si vous avez acheté un semis à système racinaire fermé mais que vous ne l'avez pas planté au printemps, vous pouvez facilement le conserver dans une pièce sombre et fraîche jusqu'à l'année prochaine.

Comment planter correctement les myrtilles
Figure 2 : Semis à système racinaire fermé de bonne qualité

Mais si vous souhaitez augmenter l'adaptabilité de la culture, la plantation doit tout de même se faire au printemps avant que les bourgeons n'aient gonflé. De cette façon, vous pouvez être sûr que la plante sera complètement établie dans son nouvel emplacement avant que le froid de l'hiver ne s'installe. Mais les jeunes plants, comme les adultes, doivent toujours être couverts pendant l'hiver pour éviter que les racines et les pointes des jeunes plants ne gèlent.

Où planter la myrtille

Pour choisir un emplacement pour la myrtille, il faut faire attention non seulement à l'acidité du sol mais aussi aux caractéristiques du futur lit lui-même.

Tout d'abord, le site doit bénéficier d'un bon ensoleillement. Non seulement les myrtilles ne poussent pas bien à l'ombre, mais elles ont aussi un rendement beaucoup plus faible. Même si vous parvenez à faire pousser un arbuste sain dans une zone ombragée, il ne produira pas beaucoup de baies, mais elles seront petites et aqueuses.

Deuxièmement, vous ne devez pas planter l'arbuste dans une zone basse.

Les flux d'air froid s'accumulent dans ces zones, ce qui peut nuire à la santé de la plante. Il est préférable de choisir un emplacement surélevé pour la myrtille.

Vous devez également vous assurer que le sol du lit n'est pas trop humide. L'humidité stagnante au niveau des racines peut provoquer la pourriture du système racinaire et des maladies fongiques.

Comment choisir un plant de myrtille

Choisir un matériel de plantation de bonne qualité est tout aussi important.

Le plant doit être fort et sain, et il faut préférer les plantes de deux à trois ans. C'est l'âge auquel les plantes sont suffisamment fortes et ont développé un bon système racinaire, et prendront donc racine beaucoup plus rapidement sur le nouveau site.

Note:Les jardiniers expérimentés recommandent d'acheter des semis dans des récipients spéciaux avec un système racinaire fermé. Ces plantes reçoivent tous les nutriments du sol du conteneur et prennent une meilleure qualité d'enracinement.

Il est également préférable d'acheter des semis dans des magasins spécialisés ou des pépinières.

De cette façon, vous pouvez être sûr que la plante est correctement traitée et qu'il n'y a pas de parasites ou de larves responsables de maladies sur ses racines ou ses parties aériennes.

Faire des trous de plantation pour les myrtilles

L'une des erreurs les plus courantes commises lors de la plantation de myrtilles est de simplement les mettre dans un sol ordinaire. Dans ces conditions, il est très peu probable que le plant prenne rapidement racine et même s'il le fait, son succès de fructification ne sera pas très élevé.

Prenez également en compte que cette culture a un système racinaire peu profond mais qui s'étend largement, et les trous de plantation doivent donc être préparés en conséquence (figure 3).

Les trous de plantation pour les myrtilles sont préparés comme suit :

  1. La profondeur du trou doit être de 40 cm et la largeur de 80 cm.

    Au fond du trou, versez une couche d'écorce de pin, d'aiguilles et de cônes. Cette couche doit représenter environ 10 cm.

  2. Des ardoises ou des planches doivent être placées autour du périmètre du trou pour renforcer les murs. Cela empêchera le système racinaire de s'étendre au-delà du trou acide.
  3. Le plant est placé pendant 30 minutes dans un seau d'eau.

    Il sera ainsi plus facile de retirer la plante du conteneur sans endommager les racines.

  4. Remplir complètement le trou de plantation avec un substrat nutritif spécial pour les myrtilles. Vous pouvez l'acheter dans un magasin de jardinage ou le remplacer par un mélange de tourbe rouge et de sable en proportions égales. La terre doit être remplie dans tout le trou, le sol doit être bien compacté et il faut ajouter du soufre (environ 50 grammes par plante) pour acidifier le sol.
  5. Un petit creux est fait au centre du trou et la plantule y est placée.

    Les racines doivent être étalées sur la largeur du trou, mais il est important de s'assurer qu'elles ne sont pas en dehors du trou. Le système racinaire doit être recouvert de terre et arrosé généreusement.

Lors de la plantation, il est conseillé d'enterrer le semis 5 cm de plus dans le sol qu'il n'a poussé dans le récipient. En outre, la motte de racines doit être paillée avec des aiguilles de conifères après la plantation. Cela permet d'éviter une évaporation rapide de l'eau et une croissance rapide des mauvaises herbes.

Comment planter correctement les myrtilles
Figure 3 : Technique de plantation et préparation des trous de plantation

Les engrais organiques ne sont pas nécessaires pendant la plantation car ils ne conviennent pas du tout aux myrtilles.

Juste après la plantation, il faut procéder à une petite taille de formation. Choisissez les 4-6 pousses les plus fortes et raccourcissez-les d'un tiers de leur longueur. Toutes les autres branches qui semblent faibles doivent être coupées à la racine. Cette procédure permettra non seulement d'accélérer l'adaptation du plant à son nouvel emplacement, mais aussi de former une couronne appropriée pour l'arbuste.

L'alimentation du bleuet

Le caprice du bleuet s'exprime non seulement par ses exigences particulières en matière de conditions de sol, de température et de lumière, mais aussi par l'alimentation de l'arbuste adulte.

Note:L'alimentation des bleuets avec des produits biologiques est interdite. Tous les engrais organiques rendent le sol alcalin, ce qui est absolument inacceptable pour les cultures et peut entraîner leur mort. En outre, le compost, l'humus ou le fumier peuvent contenir des graines de mauvaises herbes, des micro-organismes pathologiques ou des larves de ravageurs, ce qui peut nuire à la santé de l'arbuste.

Le sulfate d'ammonium est le meilleur pour les myrtilles, ainsi que les engrais minéraux complexes, les préparations pour les cultures de bruyère (comme les azalées) étant privilégiées.

Ce sont de telles préparations qui contiennent toutes les substances nécessaires aux myrtilles.

Printemps

Le printemps est la période la plus importante de l'année pour la myrtille. Les bons soins apportés pendant cette période détermineront l'abondance de la récolte.

La fertilisation printanière du bleuet s'effectue avant l'ouverture des bourgeons. Le sulfate d'ammonium est recommandé pour cela.

Cela permet non seulement d'apporter au sol des éléments nutritifs essentiels, mais aussi de l'acidifier, ce qui est absolument indispensable pour que la culture se développe correctement et gagne en masse verte. Pour une absorption plus rapide dans le sol, vous devez ajouter l'engrais sous forme liquide. Il suffit d'ajouter 70 grammes à un seau d'eau et d'arroser le mélange sur la plante.

Réaliser une fertilisation de printemps à partir de la deuxième année de plantation car les plantes annuelles peuvent prendre tous les nutriments normalement contenus dans le mélange tourbe-sable ajouté dans les trous lors de la plantation.

Fécondation d'été

La fécondation d'été est réalisée deux fois : la première fois un mois après la première fécondation et la seconde fois pendant la formation des ovaires.

Contrairement à la fertilisation de printemps, la fertilisation d'été doit se faire avec un engrais végétal spécial pour azalées (figure 4).

Comment planter correctement les myrtilles
Figure 4 : Les meilleurs engrais minéraux pour la culture

Les éléments nutritifs contenus dans ces produits sont bénéfiques pour la santé de la plante et augmentent le rendement.

Fécondation d'automne

L'objectif principal de la fécondation d'automne est de saturer le sol près des racines avec des nutriments que la plante utilisera pour sa nutrition hivernale. Les meilleurs engrais à cet effet sont le superphosphate et le sulfate de potassium. Il suffira d'appliquer 100 grammes et 40 grammes de la préparation sous chaque buisson respectivement.

Il est important de ne pas utiliser d'engrais liquide en automne. Pour que l'engrais se dissolve uniformément dans le sol pendant la saison froide, il doit être appliqué à sec sur le sol. Pour ce faire, creusez un trou d'une profondeur maximale de 10 cm à côté du buisson, placez-y l'engrais et recouvrez-le de terre. Creusez le trou avec soin pour éviter d'endommager accidentellement le système racinaire superficiel du bleuet.

Après avoir fertilisé le sol, arrosez le sol autour du buisson avec un seau d'eau, recouvrez d'une couche fraîche de paillis et préparez la plante pour l'hivernage.

Pour ce faire, pliez les pousses vers le sol, ancrez-les dans le sol et recouvrez-les d'un matériau de paillage. L'agrofibre ou la toile de jute sont les meilleures, recouvertes d'une couche de feuilles sèches ou de brindilles d'épicéa. Non seulement les jeunes plantes mais aussi les plantes matures doivent être couvertes pour l'hiver car les racines et les sommets de la culture sont sensibles au gel et peuvent geler sans protection.

Plantation de myrtilles : vidéo

La myrtille diffère des autres cultivars à bien des égards et ses caractéristiques particulières doivent être prises en compte lors de la plantation de plants de myrtilles en pleine terre.

Les détails de la plantation de myrtilles sont montrés dans la vidéo.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *