Cultiver Des Champignons À La Maison Pour Les Débutants

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants

La culture des champignons commence par le choix d'une parcelle ou d'un local pour la culture. Après cela, vous devez acheter ou préparer du mycélium, préparer un substrat et assurer des conditions optimales pour le développement des champignons.

Comment cultiver des champignons dans des conditions artificielles avec une description détaillée de la technologie peut être trouvé dans cet article. Non seulement dans votre cave, mais aussi dans votre jardin ou même dans votre appartement de jardin, vous pouvez faire pousser une riche récolte de champignons à la maison.

Cultiver des champignons pour les novices

Avant de se lancer dans la culture des champignons à la maison, le novice doit décider des espèces qu'il souhaite cultiver.

Les experts recommandent de commencer par des variétés simples, comme les champignons, les champignons d'abeille ou les pleurotes, car elles nécessitent des conditions minimales et le mycélium et les matériaux sont peu coûteux à l'achat (figure 1).

De plus, il faut disposer à l'avance d'une parcelle ou d'une pièce dans laquelle cultiver. Il est conseillé de l'isoler, car les spores sont facilement transportées par l'air et peuvent facilement infester toute la région.

Conditions

Il y a certaines conditions pour réussir la culture. Tout d'abord, il faut fabriquer ou acheter du mycélium de bonne qualité, car le succès de toute l'entreprise en dépend.

Note:Il est préférable d'acheter du mycélium prêt à l'emploi auprès de producteurs certifiés, car les spores fabriquées soi-même ne sont souvent pas d'une qualité suffisante.

En second lieu, il faut préparer un bon substrat (compost) dans lequel on place le champignon. Vous pouvez le fabriquer vous-même ou acheter un mélange stérile prêt à l'emploi à base de sciure et de déchets de bois. Ce mélange est considéré comme le meilleur car il produit une racine dite de champignon, ce qui augmente considérablement le rendement.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Fig.

1 : Méthodes de culture à domicile

En outre, vous devez préparer une pièce appropriée. Les pleurotes et les champignons de Paris peuvent également être élevés dans le jardin sur des souches, mais il est préférable de les cultiver dans une cave ou dans une serre. Il est préférable que vous n'ayez pas de constructions en bois, car celles-ci se détériorent très rapidement dans des conditions d'humidité et de spores.

Conseils

Si vous vous intéressez aux questions pratiques, il existe des conseils d'experts pour mettre en place votre propre petite ferme à champignons.

Les conseils de base pour la culture des champignons sont les suivants(fig.

2):

  1. Equiper la pièce de manière à pouvoir modifier la température en fonction de la phase de croissance. Pour cela, des systèmes de ventilation, d'humidité de l'air et de chauffage sont indispensables.
  2. La sciure de bois n'est pas la seule à pouvoir être utilisée comme substrat, mais aussi la paille de céréales de bonne qualité (paille de seigle ou de blé). La paille ne doit pas présenter de signes de moisissure ou de pourriture.
  3. Dans la pièce, installez des claies avec des récipients pour contenir le substrat nutritif.

    Les supports doivent de préférence être en métal, car le bois pourrit rapidement dans de telles conditions. Pour les pleurotes et les champignons, des sacs en polyéthylène ordinaires remplis de substrat feront également l'affaire.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Figure 2 : Conditions de culture à la maison

Vous devez également prévoir une pièce où la récolte sera stockée et transformée. Il est important que toutes les pièces destinées à la préparation du substrat, à la contamination mycélienne des blocs et à la maturation directe soient distinctes ou séparées les unes des autres par des cloisons afin de maintenir la stérilité.

Sélection du site

La culture des champignons peut se faire presque partout.

Mais il y a des endroits qui conviennent mieux à cette fin. Par exemple, si vous avez une cave bien ventilée, vous pouvez y cultiver.

Vous pouvez également utiliser une serre ou une partie du jardin isolée des autres cultures si possible. Les pleurotes et les champignons de Paris poussent mieux en plein air, mais des champignons comme les champignons et les cèpes peuvent également être cultivés dans ces conditions si les conditions de température et d'humidité sont correctes.

La façon la plus simple de cultiver des champignons à la maison est dans un bocal (fig.

3). Malheureusement, ce sont surtout les bolets noirs qui se développent de cette façon, mais si vous n'êtes pas inquiet pour les espèces, vous pouvez quand même utiliser cette méthode.

Versez du substrat nutritif dans le bocal et faites bouillir les bocaux à feu doux pendant deux heures. Lorsque les bocaux ont refroidi, ensemencez la surface du compost avec du mycélium, couvrez le goulot avec de la gaze et placez-le dans une pièce à température ambiante. Il faut environ 3 semaines pour que le mycélium germe, période pendant laquelle il n'est pas nécessaire de maintenir un régime lumineux optimal.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Fig. 3 : Caractéristiques de la culture du miellat dans un bocal

Lorsque le mycélium a germé, placez le bocal sur le rebord d'une fenêtre et ombragez-le légèrement. Les openthes poussent très vite, aussi, lorsque leur chapeau apparaît au-dessus du cou, il faut l'envelopper d'une épaisse bande de carton pour éviter que les pattes du champignon ne se cassent. Ensuite, la récolte est simplement coupée et les pots refermés et la procédure répétée. Une deuxième récolte peut être effectuée après 2 semaines.

Quels champignons peut-on cultiver à la maison

Vous pouvez cultiver presque toutes les variétés à la maison, mais les plus populaires sont les champignons, les pleurotes, les shiitakes et la ciboulette. Ils nécessitent un minimum de soins et d'investissement, et le rendement est relativement élevé et peut être récolté plusieurs fois.

Les champignonnistes plus expérimentés cultivent également des cèpes, des chanterelles et d'autres variétés de champignons sauvages à la maison, mais cela est technologiquement plus compliqué et nécessite une préparation plus minutieuse de la pièce et du substrat. Cela vaut également pour les truffes, un champignon coûteux très prisé par les gourmets du monde entier. Les truffes poussent sur les racines de certains arbres et elles ont besoin de diverses conditions environnementales pour leur croissance.

Comment cultiver des champignons dans un jardin

Cultiver des champignons dans un jardin n'est pas difficile si vous choisissez les bons matériaux et apprenez les techniques de culture en détail.

Les champignons de Paris, les pleurotes, les shiitakes et les pois chiches d'hiver sont les mieux adaptés à la culture en plein air, nous nous concentrerons donc sur la culture de ces espèces en détail.

Caractéristiques particulières

Chaque variété nécessite des conditions spécifiques. Le plus peu exigeant est le pleurote en huître, qui pousse très bien dans pratiquement tous les substrats et ne nécessite pas d'équipement coûteux.

Il est également facile à cultiver : il suffit de placer quelques souches dans le jardin, d'y percer des trous et d'y placer le mycélium.

D'autres soins consistent à observer et à récolter le bois, car les champignons d'abeille poussent à l'extérieur de la même manière qu'en forêt.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Fig. 4 Conseils pour l'élevage dans le jardin

Si vous envisagez de cultiver des champignons ou des shiitakes, il y a encore quelques particularités à prendre en compte. Elles nécessitent une pièce sombre et suffisamment humide dans laquelle la température peut être contrôlée, car la température varie pendant la période de germination et la croissance des fructifications elles-mêmes (figure 4).

Conditions

Pour une culture réussie dans le jardin, plusieurs conditions importantes doivent être remplies, selon la variété.

Vous aurez besoin des règles suivantes(photo 5):

  • Les pleurotessont mieux placés dans un jardin ou un sous-sol avec peu ou pas de lumière. Le substrat avec le mycélium est placé dans de grands sacs en polyéthylène avec des trous et suspendu au plafond, et les corps des fruits sont simplement coupés au moment de la récolte.
  • Les champignons sont cultivés en plein air de mai à septembre, mais dans un sous-sol ou une serre, où une température et une humidité stables peuvent être maintenues, également toute l'année. Pour la culture des champignons, il est préférable d'installer des râteliers métalliques avec des étagères dans lesquelles on placera le mycélium avec les champignons.
  • Les champignons peuvent être cultivés directement dans le jardin en enterrant quelques troncs ou souches à une certaine distance des autres arbres afin que les spores des champignons ne pénètrent pas dans le bois sain.

  • Les shiitakes poussent principalement dans les caves et les granges, sur des troncs ou des souches d'arbres à feuilles caduques. On y fait des trous dans lesquels on place le mycélium, et la pièce elle-même est maintenue dans une humidité élevée et une semi-obscurité.
Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Figure 5. Générer des pleurotes, des champignons mellifères, des champignons et des shiitakes dans des conditions domestiques

La culture de toutes les variétés ci-dessus est facile car on utilise souvent de vieilles granges et des caves, et on peut fabriquer soi-même des équipements de culture comme des étagères et des boîtes de substrat.

Règles

La culture des champignons n'est pas une tâche difficile, mais il faut suivre certaines recommandations pour réussir.

Les directives de culture comprennent :

  • L'achat ou la préparation du mycélium : Il est préférable d'acheter des champignons prêts à l'emploi car vous pouvez être sûr qu'ils ne sont pas contaminés par des parasites ou des agents pathogènes.
  • Préparation du local : il doit être équipé d'un régulateur de température et de trous pour la ventilation du local.
  • Préparation ou achat du mycélium : il doit être traité à l'eau chaude ou à la vapeur pour la désinfection.

Un local séparé doit également être prévu pour le stockage et le traitement de la récolte et la désinfection du substrat. A distance du complexe de champignons, il y a une zone d'élimination du substrat usagé.

La vidéo montre comment cultiver des cèpes sur une parcelle de jardin.

Cultiver des champignons dans la maison de campagne

Cultiver des champignons dans la maison de campagne peut être non seulement un moyen de compléter votre récolte avec des produits savoureux, mais aussi un bon moyen de gagner de l'argent si vous obtenez la bonne production.

Comme pour les autres cultures, la culture des champignons suit certaines règles, qui seront détaillées ci-dessous.

Précautions

Cultiver une culture dans la maison de campagne peut se faire de plusieurs façons. Le plus simple est d'utiliser des champignons déjà développés.

Il suffit d'aller dans la forêt, de trouver un endroit où les variétés comestibles poussent en masse, d'extraire le champignon du sol et de le transférer dans votre parcelle de jardin.

Note:Cette méthode est facile mais ne convient qu'à ceux qui savent exactement à quoi ressemblent les variétés comestibles. Si vous êtes novice en la matière, il est préférable d'acheter du mycélium.

Il est important que vous n'ayez à transférer qu'une partie du champignon pour le cultiver à la campagne, afin que vous puissiez également conserver la récolte en forêt. Retirez-le délicatement de la terre et, en prenant soin de ne pas trop le secouer, amenez-le sur votre parcelle de jardin et placez-le à l'endroit souhaité.

Il faut préparer la parcelle à l'avance et créer des conditions propices à la croissance des corps fruitiers.

Conditions

Le site de culture peut être n'importe quoi, mais il est préférable de le placer près de vieux arbres ou de troncs pourris. Le champignon ne doit pas être planté directement dans le sol : il a besoin d'un substrat nutritif à partir duquel les fructifications se développeront pour donner des fruits. On peut le faire en plaçant de la paille ou de la sciure de bois humide sur le sol.

Le mycélium peut être transféré non seulement sur le sol, mais aussi sur un morceau de bûche ou de souche enfoncé dans le sol.

Pour ce faire, percez des trous dans le bois et placez le mycélium à l'intérieur. De préférence, l'arbre à cultiver dans le chalet doit être de la même espèce que celui de la forêt.

Technologie

Une autre technique de culture simple est la méthode utilisant des spores. Les spores sont toujours sur leurs têtes, il suffit donc de ramasser les spécimens matures ou trop mûrs, d'écraser leurs têtes et de les répandre sur la parcelle.

Le sol doit être humidifié, et après environ 3 semaines, vous pouvez commencer la récolte.

Avec cette technique, vous devez être absolument sûr d'utiliser des espèces comestibles et non toxiques.

Champignons dans des sacs en plastique

Une autre méthode simple mais plutôt efficace est la culture de champignons dans des sacs en plastique (photo 6).

Ceci est préférable pour les huîtres ou les shii-take, mais certains producteurs le pratiquent aussi pour les champignons. Pour commencer la procédure, prenez de grands sacs en plastique et remplissez-les de substrat. Sur toute la longueur du sac, faire de petites incisions transversales dans lesquelles le mycélium est planté.

Les sacs (appelés blocs) sont ensuite transférés dans la salle de culture, suspendus au plafond ou disposés sur des racks et la salle maintenue à un niveau de température approprié.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Figure 6. Caractéristiques de la culture en sacs polyéthylène

La récolte dans ce cas est très facile : il suffit de les couper au niveau de la ligne des trous, et la culture peut être à nouveau récoltée en quelques semaines car toutes les variétés sans exception produisent plusieurs vagues de fruits.

Plus d'informations sur la culture en sacs sont disponibles dans la vidéo.

Cultiver des champignons au sous-sol

La culture des huîtres et des shiitakes est la plus adaptée, bien que les champignons puissent également être cultivés dans un endroit similaire.

Le sous-sol est le meilleur emplacement car il dispose généralement d'une ventilation suffisante, d'une lumière modérée et d'une température stable pour le développement et la croissance des corps fruitiers.

Caractéristiques

La principale caractéristique de la culture en cave est que la pièce doit être divisée en deux zones : une pour la germination du champignon et une pour la fructification. Le fait est que ces processus exigent des régimes de température et une stérilité différents, il est donc conseillé d'avoir deux pièces séparées dans le sous-sol. Sinon, vous pouvez simplement faire une petite cloison entre les zones, ou ne cultiver qu'un lot à la fois.

Pour que le mycélium germe bien, le substrat doit être correctement préparé en le traitant à l'eau chaude ou à la vapeur.

Cela est nécessaire pour éliminer les larves de vermine ou les éventuels agents pathogènes.

Les blocs à champignons ne doivent jamais être trop denses en substrat : le sol doit être meuble et respirant pour que le champignon puisse se développer correctement. Au cours du processus, il faut toujours observer les semis pour déceler les signes de maladie ou d'infestation par des ravageurs.

Règles

Il y a certaines règles à respecter pour la culture en sous-sol (figure 7). Tout d'abord, il est préférable d'utiliser des blocs de champignons constitués de sacs en polyéthylène avec des trous sur les côtés : de cette façon, l'espace libre de la cave est utilisé de manière uniforme et le rendement reste élevé.

Cultiver des champignons à la maison pour les débutants
Figure 8 : Caractéristiques de la culture en cave

Deuxièmement, la température de la pièce doit être constamment contrôlée. Pendant la phase de germination du champignon, la température est maintenue à 22-25 degrés et réduite à 12-18 degrés après l'apparition des premières pousses.

Le reste des règles dépend de l'espèce spécifique. Les pleurotes et les shiitakes, par exemple, ont besoin d'une humidité plus élevée que les champignons, et de souches ou de bûches, plutôt que de blocs de champignons, dans lesquels on place le mycélium.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *