Fraises Des Bois : Description, Culture, Récolte Et Stockage

La fraise des bois a une odeur caractéristique de "fraise" incomparable à celle de son homologue du jardin. Si vous le souhaitez, vous pouvez cultiver cette plante sauvage dans votre propre jardin. Apprenons à planter des fraises, à les soigner et à obtenir une récolte décente.

Fraises des bois : description, culture, récolte et stockage

Description

La fraise des bois est appréciée pour ses baies savoureuses et ses propriétés médicinales. Il est souvent appelé sauvage ou commun en botanique.

Son nom latin est fragare. Il est dérivé d'un mot qui se traduit par "parfum".

Dans le fraisier sauvage, toutes les parties de la plante sont médicinales - baies, feuilles, rhizomes, pousses.

Apparence

Le fraisier sauvage est une plante herbacée vivace et l'espèce la plus commune de la famille des Rosaceae. Le fraisier atteint une hauteur de 20 cm.

Résumé botanique :

  • Système inférieur. Le fraisier possède un rhizome court et incliné d'où partent de nombreuses racines brunes adventives. Les racines horizontales donnent naissance à des pousses où se forment les bourgeons de fraises. Un an plus tard, des pédoncules en sortent.
  • Tige.

    Dressée, bien feuillue, couverte de minuscules soies. A l'aisselle du feuillage racinaire poussent des moustaches par lesquelles la plante se propage végétativement.

  • Les feuilles.Elles sont de type terné, plantées sur de longs pétioles. La couleur est vert foncé, avec une teinte bleutée sur la face inférieure, avec une pubescence douce.

    La forme est ovale et rhombique.

  • Fleurs.Blanches, obovales, à cinq pétales. Elles sont recueillies dans des inflorescences scutellées et reposent sur des pédicelles allongés.
  • Fruits.

    Ce sont les graines encastrées dans une épine florale rouge et charnue, la baie.

Le fraise fleurit d'avril à juin et les baies commencent à mûrir en juin. La fructification dure jusqu'à l'automne.

Berry

La forme des fraises est ovoïde ou arrondie. Leur couleur est rouge foncé ou rubis.

Les baies non mûres sont rosées, avec des taches vertes et blanches. La chair présente des "pépins" vert doré incrustés dans sa chair. Le sépale adhère fortement à la baie, il se détache donc avec elle.

Les baies sont juteuses, savoureuses et sucrées, avec un fort arôme. Le poids maximal est de 2 g.

Leur chair est ferme. Les baies ne se froissent pas, ne suintent pas et se transportent bien.

Composition et propriétés

Les fraises contiennent jusqu'à 15% de sucres. Ils contiennent également un grand nombre de substances utiles qui les rendent appropriés à des fins médicinales et préventives.

Comment la composition des baies influence leurs propriétés bénéfiques :

  • fibres nettoient les intestins, réduisent le cholestérol;
  • fructose donne de l'énergie;
  • glucose améliore les fonctions cérébrales;
  • acides organiques maintiennent l'équilibre acide-alcalin;
  • sels minéraux aident à la formation du tissu osseux ;
  • pectinenormalise le système gastro-intestinal, le cœur, les vaisseaux sanguins ;
  • carotèneaugmente l'immunité ;
  • huile essentielle réduit l'inflammation, rajeunit, apaise ;
  • tannins préviennent la dysbiose.

Les fraises contiennent toute une série de vitamines : A, B1, B2, C, E, PP. Dans 100 g de fraises sauvages, il n'y a que 32 kcal.

Prévalence

La fraise sauvage est largement distribuée dans le monde. Son habitat comprend la partie européenne de la Russie, la Sibérie, une partie de l'Oural, l'Altaï, le Caucase, le Kazakhstan, la Kirghizie, les États baltes, les forêts d'Ukraine et de Biélorussie, certaines régions d'Amérique.

Zones où l'on peut trouver l'arbuste commun :

  • Bois de broussailles et bois clairsemés ;
  • Bois de broussailles et clairières ;
  • Bois d'arbustes rares ;
  • Prairies forestières et collines ;
  • anciennes prairies.

L'arbuste, contrairement à de nombreuses baies forestières, n'a pas tendance à former de grands fourrés. L'enherbement a un effet dépressif sur la plante. Pour récolter au moins un verre de baies, il faut déployer des efforts considérables.

Les "colonies" de fraises les plus grandes et les plus productives se trouvent dans les clairières fraîchement coupées. Cette baie aime la lumière, alors cherchez-la là où le soleil la frappe.

Fraises des bois : description, culture, récolte et stockage

La fraise des bois a-t-elle des variétés ?

La fraise des bois est une espèce ancienne dont les sélectionneurs n'ont pas encore réussi à obtenir des variétés un tant soit peu différentes les unes des autres. Cette fraise sauvage a longtemps été essayée, mais toutes les tentatives, sauf une, ont échoué.

La seule variété de fraise sauvage qui a été introduite en culture est la fraise alpine. On pense qu'elle est apparue en raison d'une mutation génétique réussie.

Particularités des fraises alpines :

  • Les fraises sont plus grosses que celles des fraises forestières ;
  • Forme - plus allongée ;
  • Ne forme pas de moustaches ;
  • Rémontant - forme des tiges de fleurs tout au long de la saison chaude.

Zones d'application

L'utilisation des fraises sauvages est limitée par des aspects économiques et climatiques. Cette baie est exigeante en termes de conditions de culture et ses rendements sont extrêmement faibles. De plus, les fraises sont récoltées à la main.

Il existe des preuves que les humains mangent des fraises sauvages depuis le mésolithique. La fraise des bois a été introduite en culture aux 15e-17e siècles.

Cette baie forestière a donné naissance à de nombreuses variétés de fraises des bois et de fraises. Cultivées dans le jardin ou cueillies dans la forêt, les fraises sauvages sont utilisées à des fins médicinales et alimentaires.

  • Les baies séchées sont utilisées à des fins médicinales.
  • Les feuilles, les moustaches et les rhizomes sont récoltés pour la fabrication de médicaments.
  • La plante est utilisée comme rayon de miel.

    La fraise fleurit tôt, les abeilles y récoltent du pollen et du nectar.

  • Cultiver des fraises sauvages

    Si vous créez des conditions favorables aux fraises sauvages, elles peuvent pousser avec bonheur dans votre jardin. La meilleure période pour planter des fraises sauvages est le printemps. Dans la ceinture moyenne, il est recommandé de les planter en avril ou mai.

    Au début du printemps, on ramasse les feuilles de fraisier sauvage pour en faire du thé.

    Les feuilles des fraises de jardin et des fraises ne s'y prêtent pas.

    Où se procurer des plants ?

    Les plants de fraises sauvages sont prélevés dans les forêts, les champs, partout où cela ne nuit pas à l'écosystème. La deuxième option consiste à acheter les semis sur le marché. Le vendeur doit être digne de confiance, car une fraise sauvage peut être vendue comme une fraise remontante.

    Les pots creusés dans la forêt doivent être plantés le même jour.

    Essayez de déterrer les buissons avec une motte de terre pour qu'ils prennent racine plus rapidement. Transportez les semis en les enveloppant dans un linge humide.

    Comment préparer les planches ?

    Préparez les planches de fraisiers dans un endroit plat, ensoleillé et protégé du vent. Des fraisiers peuvent être plantés sur le périmètre du lit. Leurs racines sont proches de la surface et ne privent pas les arbres et les buissons de nutriments.

    L'élevage de fraises sur les collines ne vaut pas la peine - en hiver, le vent emportera la neige. Les plantes vont geler ou geler complètement. En été, de telles parcelles manqueront d'humidité et les baies, déjà petites, deviendront encore plus petites.

    Comment préparer la parcelle pour les fraises :

    1. Les fraises aiment les sols légèrement acides et neutres contenant suffisamment d'humus. Epandez du fumier, du compost ou de l'humus - un seau pour 1 m², du superphosphate - 50 g et du sulfate de potassium - 30 g.

    2. En automne, bêchez le sol sur la baïonnette de la bêche. Ne brisez pas les mottes - laissez-les reposer tout l'hiver. Si vous plantez en automne, préparez le site 2 à 3 semaines à l'avance.
    3. Au printemps, ratissez la zone creusée. Si vous trouvez des rhizomes et des débris, retirez-les.

    Planification

    Les jardiniers assurent que les buissons plantés fin mai ou début juin prennent le mieux racine. La plantation peut se faire par temps nuageux ou pluvieux, le matin ou le soir.

    Étapes de planification :

    1. Faites de petits trous à intervalles de 30-40 cm dans les lits préparés. La taille du trou doit être telle que les racines puissent y être confortablement placées. Prenez leur taille comme guide pour creuser.

    2. Pourvoyez les trous avec environ 0,5 l d'eau.
    3. Lorsque l'eau a été absorbée, plongez les racines de fraises dans les trous. Répartissez les rhizomes, couvrez-les de terre et compactez-les avec vos mains. Lors de la plantation, positionnez les rosettes de façon à ce que leurs bourgeons sommitaux soient au niveau du sol.
    4. Arrosez les plantules plantées.

      Un seau devrait suffire pour environ 15 à 20 rosettes.

    Fraises des bois : description, culture, récolte et stockage

    Care

    Prenez soin des fraises sauvages comme vous le feriez pour des homologues cultivées. Pour cultiver ces baies, vous avez besoin de soins standard, avec une alimentation, un arrosage et d'autres activités horticoles. Bien que cette fraise soit une fraise sauvage, sans soins, vous ne pouvez pas espérer une récolte décente.

    Précautions d'entretien :

    • Au printemps, retirez les feuilles sèches et les moustaches.

      Ne les arrachez pas ; coupez-les délicatement à l'aide d'un couteau. Enlevez les rognures de plantes des lits et brûlez-les, car elles peuvent abriter des agents pathogènes et des ravageurs.

    • Démarrez au printemps et ameublissez régulièrement le sol. Ameublir à une profondeur de 5-6 cm au printemps et de 2-3 cm en automne. Avant l'hivernage, ameublissez l'interligne sur une profondeur de 10 à 12 cm.

    • Les buissons matures doivent être régulièrement canardés, en ratissant la terre jusqu'aux plantes.
    • Arrosez régulièrement les massifs. L'arrosage permet d'obtenir des baies plus grosses. Calendrier d'arrosage des fraises :
      • Après la floraison;
      • Après chaque récolte de baies;
      • Après la fructification;
      • En automne, lorsque les boutons floraux sont posés.

    Les fraises sauvages, contrairement aux fraises du jardin, n'ont pas besoin d'être recouvertes d'un film au printemps - la baie rustique pousse bien sans couverture.

    Engrais

    Dans la nature, les fraises sauvages parviennent à pousser et à porter des fruits sans aucun engrais. Mais pour obtenir un rendement substantiel, la plante doit être fertilisée.

    Calendrier de fertilisation :

    1. Première fertilisation : Fertiliser fin avril ou début mai. Préparez une solution en diluant 1/2 l d'eau de niébé dans la proportion de 1:6. Versez la solution dans un seau d'eau, ajoutez 60 grammes de superphosphate et 2 cuillères à soupe de cendre de bois.

      Préparez une solution de 2 cuillères à soupe de superphosphate et de 3 cuillères à soupe de cendres de bois dans un seau d'eau.

    2. Le troisième traitement peut être appliqué après la période de fructification. Arrosez d'abord les planches, puis appliquez du nitrate d'ammonium ou du sulfate d'ammonium, respectivement 10 et 20 grammes par mètre linéaire.

      Les produits organiques peuvent remplacer les engrais minéraux. Diluez la bouillie à 1:6.

      Appliquez l'engrais à raison de 3 à 5 L par mètre carré.

    3. Quatrième traitement de surface.Il est effectué à la fin de l'été ou au début de septembre. Introduire un engrais minéral - superphosphate et sel de potassium à raison de 50 g et 25 g respectivement par mètre courant.

    La lutte contre les maladies et les parasites

    La fraise des bois est une plante rustique dotée d'une bonne immunité, mais elle a aussi besoin de protection.

    Cela est particulièrement important lorsque des fraises sauvages se trouvent dans des parcelles de jardin, car il y a un risque accru de maladies et de ravageurs.

    Méthodes de lutte contre les ravageurs :

    • Le charançon du fraisier. Le ravageur endommage les bourgeons et les feuilles. Avant la floraison, vaporisez les fraises avec une décoction de tanaisie. Versez 1,5 kg de matière première fraîche ou 0,8 kg de matière sèche dans un seau d'eau.

      Infuser pendant 2 jours, faire bouillir pendant une demi-heure, filtrer et porter le volume à 10 litres. Ajoutez du savon à lessive - 40 g.
      Si le charançon apparaît sur les plantes, pulvérisez-les avec Inta-Vir. Diluez un comprimé dans un seau d'eau. Après la récolte des baies, pulvérisez les buissons avec Actellic (15g dilués dans un seau d'eau).

    • L'acarien du fraisier Le parasite suce la sève des feuilles, ce qui provoque leur brunissement et leur flétrissement. Les fraisiers deviennent faibles. Avant la floraison, pulvériser les fraisiers avec une infusion d'écorces d'oignon (infuser 0,2 kg de la matière première dans un seau d'eau pendant 5 jours).
      Si des acariens sont apparus après la récolte, faucher le feuillage et traiter les buissons avec du Fufanon (10 ml par seau d'eau). Pour éloigner les gastéropodes voraces, saupoudrez de la chaux vive, de la poudre de tabac mélangée à de la cendre de bois 1:1 ou du superphosphate entre les rangs.

    Méthodes de lutte contre les maladies :

    • Mildiou. Pulvériser les plantes avant la floraison avec une solution mélangeant savon et soude - respectivement 200 g et 50 g - dans un seau d'eau. Ou bien diluer du sulfate de cuivre dans le même volume d'eau - 100g et 350g de savon.
      Si les plantes ont été touchées l'année précédente, veillez à pulvériser les fraises avec du Topaz (2ml par seau d'eau) après la récolte. Ou traitez les plantes avec du soufre colloïdal (80 g par seau d'eau).

    • La pourriture grise. Pulvérisez les bourgeons avec une infusion d'ail. Pour ce faire, écrasez 150 g de la matière première et versez un seau d'eau dessus. Infuser pendant 2 jours.
    • Pollinisation.

      Avant l'apparition des premières feuilles, avant la floraison et après la récolte, traiter les planches avec un antifongique. Un liquide bordelais à 1% est le meilleur.

    Pour éviter la prolifération des champignons, les lits doivent être recouverts de paille ou de film alimentaire et les tiges doivent être soulevées du sol à l'aide d'un tuteur.

    Propagation

    Les fraises des bois se propagent le mieux par les tiges de paille. Ce sont des pousses qui grimpent sur le sol.

    Pour la multiplication, prendre les rosettes séparées de la moustache.

    Fraises des bois : description, culture, récolte et stockage

    Comment propager les fraises par la moustache:

    1. Diguer et séparer les rosettes de la moustache à la fin de l'été.
    2. Les planches préparées, planter les rosettes à un espacement de 30 cm, avec 50 cm entre les buissons et entre les rangs.
    3. Arrosez les plantes, arrosez-les à nouveau après une semaine.
    4. Mullez la plantation.

    Pour obtenir un matériel de plantation de qualité, sélectionnez à l'avance les arbustes qui deviendront des plantes mères. Arrachez les bourgeons sur eux au printemps, afin qu'ils dépensent toute leur énergie à former des rosettes.

    Les fraises peuvent également être propagées par les graines, mais cette méthode est plus longue que la propagation végétative. Comment propager les fraises avec des graines:

    1. Semer les graines en février.
    2. Dès l'apparition des cinq premières feuilles, plantez les semis dans des récipients séparés.

    3. Soin des semis de fraisiers comme tout autre semis - arroser, ameublir, fournir de la lumière.
    4. Mettre les semis terminés dans des lits de semis.

    La période pour planter les semis est fin avril-première moitié de mai.

    Récolte et stockage

    Récolte des baies après qu'elles aient atteint leur pleine maturité. Récolter par temps sec, le matin ou le soir.

    Comment conserver :

    • Congélation.Les baies sont lavées, équeutées, emballées dans de petits récipients et mises dans des congélateurs ou des coffres.
    • Séchage.Les baies sont séchées avec la tige et les feuilles. La matière cueillie est attachée en grappes et suspendue dans une pièce chaude et ventilée.

      Après une semaine de séchage, elles sont retirées, mises dans des bocaux en verre et bouchées.
      Les baies sont séchées sans pédoncule. Ils ne sont pas lavés avant d'être séchés. Les fraises sont placées sur des plaques de cuisson et mises dans un four à une température de +30°C. D'abord les baies séchées podvyalivayut, puis augmenter la température à +50 ° C et séché à une finition.

    • Braquage. Il cuit, en remuant avec du sucre 1:1. Avant de les faire bouillir, les baies recouvertes de sucre doivent reposer pendant 6 heures. Ensuite, la bassine avec les fraises est placée sur le cuiseur, on ajoute de l'acide citrique et on fait bouillir. Une fois que l'infusion bout, elle est maintenue sur le feu pendant 6 minutes.


      Le sucre doit se dissoudre complètement pendant la cuisson. La confiture terminée est versée dans des pots, fermée avec des couvercles et placée dans un endroit sombre et frais.

    Comme les autres parties des fraises - feuilles, moustaches, racines. Ils sont récoltés au printemps ou en automne par séchage. La matière première est placée sous des hangars ou sur des balcons.

    Les fraises forestières ne sont pas une alternative aux cultures de jardin. Le volume de la récolte est trop différent. Cette baie aromatique est plantée en complément des fraises. Vous ne pouvez pas en tirer de gros achats, mais vous pourrez profiter de baies fraîches et cultiver des matières premières médicinales sans beaucoup d'efforts et de temps.

    Auteur de la publication

    non en ligne 2 ans

    Marina Chernitskaya

    Fraises des bois : description, culture, récolte et stockage 28

    Publications : 321Commentaires : 1

    .

    .

    Laisser une réponse

    Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *