Les Maladies Des Autruches Et Leur Traitement

Les maladies des autruches et leur traitement

Les chiens domestiques sont encore considérés comme exotiques dans notre pays et tous les vétérinaires ne peuvent pas faire face à leurs maladies. Pour soigner correctement une maladie de l'autruche, il faut connaître les symptômes de base afin d'apporter les premiers soins à temps.

Les principales pathologies, leurs signes, leur traitement et les méthodes de prévention seront décrits dans cet article. Des photos et des vidéos aideront à reconnaître soi-même la maladie pour un traitement ultérieur.

Types de maladies des autruches

Les maladies des autruches ne sont pas très nombreuses.

Les adultes sont résistants aux maladies infectieuses autres que la variole aviaire et l'encéphalite. Ces géants sont les plus sujets aux maladies respiratoires et aux troubles gastro-intestinaux.

Maladies respiratoires (causes, symptômes et traitement)

Dans un contexte d'affaiblissement général de l'oiseau et en raison de conditions environnementales défavorables, des maladies respiratoires causées par des agents pathogènes peuvent apparaître chez les autruches (figure 1).

Note:En présence d'une rhinotrachéite, d'une sinusite ou d'une infection oculaire, l'évolution de la maladie peut également être aggravée par des lésions fongiques. Le traitement implique l'utilisation d'antibiotiques.

Un environnement mal entretenu et hygiénique dans lequel les oiseaux sont gardés augmentera le niveau des fumées d'ammoniac dans l'air ambiant. Ce gaz toxique peut avoir un impact important sur le système respiratoire des oiseaux. Il est donc si important d'assurer une circulation suffisante de l'air dans la maison, un nettoyage quotidien, la qualité de la literie et une température favorable.

Les maladies des autruches et leur traitement
Relaxation des maladies respiratoires

Une cause fréquente de la mort des oiseaux est l'entrée de corps étrangers dans les voies respiratoires. Les préposés doivent donc veiller à ce qu'il n'y ait pas de petits objets étrangers dans la zone à parcourir (pâturage).

  La nourriture offerte aux animaux doit être granulée ou broyée à une certaine taille.

En résumé, il convient de noter qu'il est beaucoup plus facile d'éloigner les autruches des maladies respiratoires en les soignant soigneusement conformément aux règles sanitaires qu'en traitant les oiseaux atteints. 

Grippe artificielle

La grippe artificielle est une maladie virale et peut être causée par un sous-type du virus de la grippe humaine. La maladie est transmise par des gouttelettes aériennes et alimentaires, ainsi que par les aliments et les équipements contaminés. Les jeunes oiseaux de moins d'un an sont le plus souvent touchés.

Note:La présence de la maladie ne peut être confirmée que par des tests de laboratoire, car les symptômes sont similaires à ceux d'autres infections. Les signes de la grippe aviaire sont un manque d'appétit et des urines vertes, des performances de ponte réduites ou absentes, des troubles des systèmes respiratoire et digestif, de la fièvre.

Une complication est l'écoulement des yeux et l'inflammation des sacs aériens. L'oiseau devient léthargique et refuse de s'alimenter. L'évolution de la maladie dépend de l'âge de l'oiseau atteint et de la présence de facteurs de complication tels que la présence d'autres maladies et la surpopulation.

Il n'existe pas de traitement spécifique pour la grippe aviaire. Les oiseaux présentant des signes cliniques évidents de la maladie sont détruits pour éviter l'infection d'autres oiseaux. La prévention consiste en l'administration d'un vaccin spécial.

Gastro-intestinal (causes, symptômes et traitement)

Les maladies gastro-intestinales, ainsi que les maladies respiratoires, sont les plus fréquentes chez les autruches (figure 2). Parmi eux, les lésions gastriques fongiques, les infestations de vers et les troubles digestifs sont les plus fréquemment rencontrés par les éleveurs.

Les gastrites fongiques

Les gastrites fongiques sont provoquées par des lésions de cet organe interne par des corps d'origine étrangère ou par l'alimentation des oiseaux avec des aliments de mauvaise qualité infectés par des champignons.

Les vers

La présence de vers dans le troupeau ne peut être détectée que par des tests de laboratoire sur les selles, qui doivent être effectués régulièrement.

Les maladies des autruches et leur traitement
Fig. 2 - Signes de maladies gastro-intestinales

Les oiseaux ayant un faible appétit, un gain de poids lent ou aucun gain doivent être évités. Il est important de savoir que la vermifugation n'est recommandée que lorsque la présence de parasites est avérée chez les oiseaux, afin de ne pas provoquer d'entérite bactérienne.

Diarrhée

La diarrhée chez l'autruche est assez rare et ne survient que lors de lésions virales sévères. Ce trouble est appelé entérite virale. Elle est souvent accompagnée d'une entérite bactérienne (figure 3).

Les maladies des autruches et leur traitement
Figure 3 : Signes de la diarrhée

Cette maladie est causée par divers agents pathogènes, dont les salmonelles. L'entérite bactérienne peut être causée par l'utilisation injustifiée d'antihelminthiques, la suralimentation des oiseaux avec de la luzerne crue et diverses infections virales.

Les oiseaux élevés dans des conditions inappropriées sont les plus sensibles à cette maladie.

Maladie dermatologique (causes, symptômes et traitement)

Les personnes les plus fréquemment touchées par les maladies dermatologiques sont les oiseaux qui consomment des quantités excessives de nourriture. La dermatite est indiquée par des lésions autour des yeux (figure 4). Il s'agit de zones épaisses de la peau recouvertes de croûtes. Des ajustements au régime alimentaire aideront à débarrasser les oiseaux de la maladie.

Les maladies des autruches et leur traitement
Figure 4 : Symptômes des maladies dermatologiques

La dermatite infectieuse est traitée avec des agents antifongiques topiques. Les acariens des plumes et les poux causent de grands dommages au bétail. Ils endommagent les couvertures de plumes des oiseaux. Il faut donc effectuer régulièrement des traitements préventifs contre ces parasites.

Vérole de la volaille

Les épidémies de variole de l'autruche sont plus fréquentes à la fin de l'été, lorsque le nombre d'insectes suceurs de sang porteurs de l'infection atteint son maximum.

La maladie dans sa forme cutanée se reconnaît à l'apparition de verrues particulières sur les zones de la peau qui ne sont pas recouvertes de plumes, notamment autour des yeux.  Outre la forme cutanée, il existe également des formes diphtéroïdes et mixtes de variole.

Note:Les symptômes de la variole aviaire de type diphtéroïde sont des nodules qui apparaissent sur les muqueuses de la bouche, du nez et du pharynx. Rapidement, des croûtes blanches ou jaunes apparaissent sur les zones infectées. Ils adhèrent assez fermement aux membranes muqueuses.

Parallèlement, on observe souvent chez les oiseaux une conjonctivite à pus, dont l'écoulement colle les paupières, empêchant ainsi les oiseaux de voir la nourriture. En raison des lésions laryngées et buccales, de nombreux oiseaux meurent d'épuisement car ils sont incapables d'ingérer de la nourriture normalement.

L'antibiothérapie utilisée pour traiter la variole aviaire chez l'autruche est la même que pour le traitement des poulets. L'objectif principal est de prévenir le développement d'infections secondaires qui peuvent pénétrer dans l'oiseau par la peau ou les muqueuses endommagées. Les mesures préventives comprennent la vaccination et la mise en quarantaine des nouveaux oiseaux.

Emeu australien, diarrhée : comment la traiter

L'émeu australien, comme l'autruche africaine, a la capacité d'absorber les liquides dans les intestins, la diarrhée est donc assez rare chez eux. La diarrhée ne survient généralement qu'en cas d'infection virale sévère et s'accompagne d'une atteinte bactérienne.

Le traitement est symptomatique, la prévention consiste en des vaccins expérimentaux et la détention des oiseaux dans de bonnes conditions.

Les spécificités de l'élevage des autruches sont présentées dans une vidéo.

Caractéristiques du traitement

Pour initier le traitement de la diarrhée chez l'émeu australien, il est nécessaire de réaliser un examen de laboratoire des fèces des oiseaux afin de détecter le porteur d'éventuelles infections bactériennes.

Si le diagnostic est confirmé, un traitement antibiotique est administré après un test de sensibilité.

Traitement des autruches

On sait que les adultes sont moins sensibles aux maladies infectieuses, mais les maladies respiratoires et les troubles gastro-intestinaux sont assez fréquents. Les jeunes

Note:Un traitement antibiotique est utilisé pour traiter les maladies respiratoires causées par diverses bactéries et si le système respiratoire est affecté par le manque d'air frais, la ventilation doit être améliorée et les matériaux de literie vérifiés.

Un cas particulier d'atteinte du système respiratoire est la grippe aviaire. Il n'existe pas de traitement spécifique pour cette maladie.

Les oiseaux suspectés d'être porteurs de l'influenza aviaire sont isolés du reste du troupeau et s'ils présentent des signes cliniques évidents et que le diagnostic est confirmé par des tests de laboratoire, ils sont détruits. La vaccination préventive joue un rôle important dans la lutte contre l'influenza aviaire (figure 5).

En ce qui concerne les maladies gastro-intestinales, la qualité de l'alimentation est importante. Si l'alimentation est contaminée par des champignons, les oiseaux développeront une gastrite. On peut en guérir en supprimant les aliments contaminés de l'alimentation.

Les autruches subissent parfois une attaque bactérienne qui affecte leur fonction intestinale et se manifeste par des diarrhées. Il faut savoir que les agents responsables de ce type de diarrhée ne sont pas encore bien compris et qu'il n'existe donc pas de traitement spécifique. Dans ce cas, il vaut mieux prévenir la maladie par la vaccination que la traiter.

La maladie virale la plus dangereuse chez les jeunes oiseaux est la maladie de Newcastle, qui affecte le système musculo-squelettique des oiseaux.  Jusqu'à présent, aucun vaccin n'a été mis au point pour aider les oiseaux touchés, de sorte que dans la plupart des cas, la maladie finit par tuer les autruches.

Des symptômes similaires à ceux de la maladie de Newcastle sont observés avec l'encéphalopathie. Cependant, cette maladie peut être traitée en appliquant une infusion de krasavka.

Les maladies des autruches et leur traitement
Figure 5. Traitement de la maladie chez les autruches

Si le système nerveux d'une autruche est affecté par le microbe du botulisme, la fonction de déglutition de l'animal est altérée. Le traitement implique l'administration d'un sérum spécial botulisme, ainsi que la désinfection des enclos, des stalles, des abreuvoirs, des mangeoires et autres équipements.

Du côté cutané, les autruches sont sujettes à diverses dermopathies, qui apparaissent en arrière-plan de toutes sortes de maladies infectieuses, ainsi qu'à la variole aviaire.  Cette dernière maladie est traitée par un vaccin spécifique qui n'est pas toujours efficace. Pour protéger les troupeaux de volailles contre toutes sortes de parasites tels que les poux et les tiques, des traitements préventifs réguliers sont nécessaires.

En plus de ce qui précède, il existe des maladies causées par de mauvaises habitudes alimentaires. Ces maladies peuvent être soignées en corrigeant le régime alimentaire par l'ajout de certains additifs ou en les éliminant.

Note:Il est fréquent que les oiseaux meurent sans raison apparente. Les autopsies montrent que les autruches meurent de l'ingestion d'un corps étranger ou d'un gros morceau de nourriture dans la trachée. Pour protéger vos animaux de ce genre de cas, il faut veiller à ce que les pâturages et les enclos soient exempts de corps étrangers et que la nourriture soit bien déchiquetée.

Quelle que soit la maladie de l'autruche, le processus de traitement est assez long et n'est pas toujours efficace, car il faut attendre les résultats du laboratoire pour commencer le traitement, ce qui n'est pas toujours possible à la maison. Bien qu'il ne soit pas possible d'éliminer complètement le risque de maladies, il est préférable d'adopter un nettoyage préventif régulier, des vaccinations et une bonne alimentation pour prévenir les maladies.

Prévention des maladies

Comme les maladies des autruches sont difficiles à traiter, il est beaucoup plus facile de prendre des mesures appropriées pour les prévenir.

Pour prévenir tous les groupes de maladies, il convient d'observer les règles suivantes (figure 6):

  1. Nettoyage quotidien des enclos et des locaux où sont détenus les oiseaux.
  2. Désinfection régulière de la structure où sont détenues les autruches ainsi que de leurs mangeoires, abreuvoirs et équipements qui leur sont appliqués.
  3. Les oiseaux récemment acquis et malades doivent être séparés de tous les autres dans des zones désignées.
  4. Traitement obligatoire des mains lors du travail dans le couvoir.

    Toutes les manipulations des œufs doivent se faire uniquement avec des gants.

  5. Analyse régulière des fèces des oiseaux pour détecter à temps les parasites et les maladies.
  6. Contrôle permanent des rongeurs vecteurs de maladies infectieuses.
  7. Vaccination ponctuelle et régulière des volailles.
  8. Fourniture d'eau fraîche propre, d'aliments de qualité, de litière sèche et propre.

  9. Equipement de barrières de- à l'entrée de la ferme, de la section couvoir et quarantaine et de la salle où sont détenus les jeunes animaux.
  10. Aération adéquate des salles d'attente.
Les maladies des autruches et leur traitement
Figure 6. Logement adéquat des autruches pour prévenir les pathologies

Si l'on trouve un oiseau malade, il faut l'isoler et appeler un vétérinaire pour le diagnostic et le traitement ultérieur.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *