Les Poules Pondeuses Ont-Elles Besoin D'un Coq ? Pourquoi Avoir Un Coq Dans Le Poulailler ?

Lors de l'élevage de poules pondeuses, de nombreux agriculteurs se demandent si les coqs sont nécessaires à la ferme. Quel est leur rôle, en dehors de la reproduction, et les poules peuvent-elles se passer des mâles ? Ce qui suit répondra à ces questions et à d'autres questions intéressantes.

Les poules pondeuses ont-elles besoin d'un coq ? Pourquoi avoir un coq dans le poulailler ?

Pourquoi les coqs ont-ils besoin de coqs ?

On pense généralement que les poules qui vivent avec des coqs pondent des œufs considérés comme plus savoureux et plus sains que celles qui vivent seules, même si tout dépend avant tout de l'alimentation et des conditions de logement. Mais alors pourquoi garder des coqs ?

L'importance d'avoir un mâle dépend de la finalité des œufs :

  • utilisation ;
  • utilisation et reproduction ultérieure.

Si la finalité est uniquement l'utilisation, alors l'exploitation peut se passer de coq.

Une poule peut pondre seule car un coq n'a pas d'influence sur la formation de la structure de l'œuf, c'est-à-dire la coquille, le blanc et le jaune.

Mais dans le cas des œufs utilisés pour la production ultérieure de poussins, les coqs sont directement impliqués. Sans coq, il est presque impossible de produire une progéniture à la maison, car ils contribuent à la formation de l'embryon d'où émerge le poussin.

Les poules pondeuses peuvent-elles se passer d'un coq ?

Comme déjà indiqué plus haut - la capacité des poules à produire régulièrement des œufs leur est inhérente par nature. Elle apparaît chez elles après l'âge de six mois.

La productivité des poules pondeuses dépend de certains facteurs :

  • la race de la poule ;
  • l'alimentation de la poule ;
  • les spécificités du microclimat.

En moyenne, une poule peut pondre une fois tous les deux jours. Elle est déterminée par un certain nombre de facteurs :

  • le corps de la poule développe un œuf, puis l'œuf est retiré du follicule et entre dans l'oviducte ;
  • la formation des protéines et de la coquille ;
  • l'œuf sort ;

Après le point final, le corps commence immédiatement à travailler sur l'œuf suivant. On peut donc en conclure que l'on peut se passer d'une bite.

Avantages de l'élevage des poules avec un coq

Bien qu'un coq soit totalement inutile pour les poules pondeuses, les éleveurs gardent tout de même au moins un mâle dans leur troupeau pour plusieurs raisons :

  • Élevagea : Ce n'est qu'avec un mâle dans le foyer que la fécondation est possible, ce qui est nécessaire pour l'incubation et la production ultérieure d'œufs.

  • Ordre et discipline de la ferme. Toutes les poules obéissent à leur mâle - s'il appelle, toutes courent vers son appel, et ne se dispersent pas n'importe où. Les coqs s'assurent que chaque poule a sa propre place à la mangeoire et dans le nid. Les coqs peuvent aussi trouver de la nourriture, comme des insectes et des céréales.
  • Défense et sécurité - Le coq est un vrai combattant, alors si son poulailler se sent menacé, il a des éperons, un bec pointu et des griffes pour cela.

    De plus, les coqs sont des oiseaux très courageux, ils se jetteront sur un ennemi de n'importe quelle taille.

  • Apparence. Les coqs sont très beaux, contrairement aux poules, aussi il se comporte de façon inhabituelle envers la femelle quand il la courtise.

Selon sa taille, un coq peut être élevé pour la production de viande plus tard.

Inconvénients de l'élevage d'un mâle

Si on ne garde que des poules dans le poulailler pour pondre des œufs destinés à la consommation, et que le propriétaire du poulailler est capable de maintenir l'ordre tout seul, alors quel est le rôle du coq ? En effet, certains éleveurs pensent que les coqs sont plus gênants pour le propriétaire et les poules.

Considérez les raisons pour lesquelles avoir un coq dans le poulailler est un inconvénient :

  • Agression. Une tâche importante du coq est de protéger son poulailler des interférences extérieures, et de n'importe qui, donc même si les poules sont approchées par le propriétaire pour se nourrir, un coq en colère peut bondir. Il est très difficile de résister à un coq agressif et en colère.
  • Les poules montrent moins de ponte. Ce point fait l'objet d'un débat, certains éleveurs affirmant qu'au contraire, les coqs ne font qu'aider et ne dérangent pas du tout les poules, tandis que d'autres affirment que sans coq, les poules se comportent beaucoup plus calmement et pondent plus fréquemment.

  • Apparence des Henner. Les coqs piétinent régulièrement les poules, ce qui n'ajoute pas à leur attrait, car le mâle les griffe et leur arrache les plumes, laissant des blessures dans lesquelles l'infection peut s'introduire;
  • Le désir d'élever des poules. Si la fécondation a eu lieu, les femelles commencent à éveiller leur instinct maternel, alors qu'elles sont indifférentes aux œufs non fécondés. Mais l'inconvénient ici est qu'en essayant de couver les œufs, elles occupent les nids et gênent ainsi la ponte des autres poules.
  • Le coq n'a pas été correctement sélectionné et envoyé au poulailler.

    Les poules peuvent le traiter avec dédain, que provoquer une agression.

Les poules pondeuses ont-elles besoin d'un coq ? Pourquoi avoir un coq dans le poulailler ?

Comparaison entre les œufs natures et les œufs fécondés

De nombreuses rumeurs affirment que les œufs fécondés contiennent plus de bienfaits pour la santé et sont plus savoureux. Ce n'est pas vrai, car l'effet d'un coq sur les poules est purement physiologique ; pendant trois semaines après le rapport, une poule ne pondra que des œufs fécondés. Il n'y aura aucune différence dans les caractéristiques des œufs.

La seule différence est que les œufs qui ont été fécondés sont considérés comme alimentaires pendant 5 jours et les œufs simples pendant une semaine.

Les deux se conservent pendant 25 à 30 jours dans des conditions de stockage correctes.

Combien de coqs par poulailler ?

Un coq peut garder une douzaine de poules dans un poulailler. Si ce nombre est dépassé, la poule peut commencer à avoir des favoris et se retournera contre celles qu'elle n'aime pas.

Si un poulailler compte plus de 15 poules, il faut créer deux familles et introduire un mâle dans chaque poulailler. Il est très important dans cette situation de délimiter les territoires et d'empêcher les mâles des familles voisines d'entrer en contact les uns avec les autres pour éviter les bagarres qui peuvent entraîner des blessures graves ou même la mort d'un des mâles.

Un maximum de deux coqs dans un troupeau avec un nombre modéré de poules devrait coexister pacifiquement.

Il ne devrait garder des coqs dans le poulailler que si le but est d'élever des poules pondeuses qui se reproduiront. Si vous ne voulez pas faire de la reproduction, il n'est pas nécessaire d'avoir un coq, surtout si les poules vivent en cage.

Si votre objectif est de faire de la reproduction dans le poulailler, vous devriez envisager d'avoir un coq. Sinon, un mâle n'est pas nécessaire, surtout si les poules vivent en cage, car alors un coq sera superflu et le nombre final d'œufs ne sera pas affecté par sa présence dans le poulailler.

Auteur de la publication

non en ligne 2 ans

Alexander Mykolyuk

Les poules pondeuses ont-elles besoin d'un coq ? Pourquoi avoir un coq dans le poulailler ? 6

Publications : 23Commentaires : 0

..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *