L'irrigation Goutte À Goutte Avec Vos Propres Mains

L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains

L'irrigation au goutte-à-goutte est le moyen le plus efficace de fournir aux arbres du jardin et aux cultures maraîchères une humidité suffisante. Le principal avantage de ce système est considéré comme l'utilisation économique des ressources en eau. Cependant, les systèmes prêts à l'emploi sont coûteux, c'est pourquoi de nombreux jardiniers préfèrent fabriquer leur propre système d'irrigation goutte à goutte.

En suivant les conseils de cet article, vous apprendrez à choisir et à installer les bons composants du système.

Qu'est-ce que l'irrigation au goutte-à-goutte : comment ça marche

Pour créer un système d'irrigation au goutte-à-goutte de vos propres mains, vous devez connaître les principes de base et les caractéristiques essentielles.

Au contraire des autres méthodes d'irrigation, ce type d'irrigation fournit de l'eau en quantité limitée pour chaque arbre ou arbuste à l'aide de tuyaux ou de flexibles. Ainsi, l'eau est utilisée avec parcimonie et chaque plante reçoit une humidité suffisante. Le système peut être démarré manuellement ou régler une minuterie spéciale pour automatiser le processus.

Comment fonctionne l'irrigation goutte à goutte

Un système complet se compose de plusieurs éléments. Le premier élément est un réservoir d'eau à partir duquel le liquide est distribué sur la parcelle.

Pour l'installation, vous avez également besoin d'un robinet d'eau, d'un filtre, de tuyaux, de raccords et de quelques bouchons.

Note:Le réservoir d'eau est positionné à 1,5 à 2 mètres du sol. Il doit de préférence être à l'ombre pour éviter la surchauffe de l'eau.

Le principe de l'irrigation au goutte à goutte est le suivant(figure 1):

  • L'eau du réservoir passe par un filtre pour éliminer les poussières, les déchets et les grosses particules polluantes;
  • Comme le réservoir est surélevé, l'eau s'écoule par gravité dans le tuyau principal où elle est distribuée par des tuyaux disposés sur la parcelle;
  • Une petite vanne est placée près de chaque plante par laquelle l'eau s'écoule vers le sol près des racines.
L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains
Figure 1 : Principes de base de l'irrigation goutte à goutte

Ce système fournit à chaque arbre ou arbuste la bonne quantité d'eau, en arrosant de manière uniforme et en pénétrant même dans les couches les plus profondes du sol.

Le principe de base est illustré dans une vidéo. 

Types de systèmes

Il existe plusieurs types de systèmes d'irrigation goutte à goutte, chacun présentant des avantages et des inconvénients différents (Image 2).

  • Avec des têtes de goutte à goutte individuelles

L'idée est que les têtes de goutte à goutte sont placées individuellement sur chaque plante. Comme l'installation des tuyaux de manière uniforme sur la parcelle demande beaucoup de temps et de travail, ce type de système n'est utilisé que dans les petites serres ou les jardins.

Les principaux éléments du système sont les têtes de goutte à goutte (avec et sans fonction de régulation de l'eau), les micro-tuyaux qui amènent l'eau directement aux racines des plantes et les éléments de connexion qui relient les éléments du système entre eux.

Vous avez également besoin de ce que l'on appelle des "araignées" (splitters), des supports pour fixer les micro-tuyaux et des vannes pour bloquer l'eau.

  • Avec des rubans goutte-à-goutte

Les tuyaux par lesquels l'eau coule vers les arbres sont placés en parallèle. C'est la méthode d'installation la plus facile, mais elle a une durée de vie plus courte qu'un système avec des têtes de goutte à goutte individuelles.

Dans chaque bande, il y a des trous par lesquels l'eau s'écoule dans le sol. Une extrémité du tube est fixée au connecteur du réservoir et des bouchons sont placés à l'autre extrémité.

Ainsi, l'eau ne s'écoule que par les trous situés devant les racines.

L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains
Figure 2 : Arrosage goutte à goutte de base

La raison de cette courte durée de vie est que les parois du tube sont fines et peuvent être endommagées par la pression de l'eau. Ils peuvent également être rongés par les nuisibles, mais en général, cette méthode d'arrosage est parfaitement adaptée au ménage.

Comment réaliser un arrosage au goutte-à-goutte de vos propres mains

Des préparations doivent être faites avant de commencer la construction de vos propres mains. Il faut d'abord faire un dessin, sur lequel il faut schématiser l'emplacement du réservoir d'eau et la direction des tubes.

Puis il faut mesurer la longueur des planches et la distance entre les plantes. Cela aidera à calculer les bonnes longueurs de tuyau et à positionner les têtes de goutte à la distance optimale les unes des autres (image 3).

Équipement

Avant de commencer l'installation, vous devez acheter tous les matériaux nécessaires. La première étape consiste à préparer le récipient de liquide. S'il y a une conduite d'eau sur la parcelle, le système peut être raccordé directement à celle-ci.

L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains
Figure 3 : Fabriquer son propre système d'irrigation goutte à goutte

Vous aurez également besoin de tuyaux en plastique, de têtes de goutte à goutte ou de tuyaux pour l'aménagement. Ils sont placés en rangs à côté des arbres, des buissons ou des plantes du jardin pour transporter l'eau directement vers les plantes.

Les accessoires qu'il faut acheter comprennent des bouchons pour fermer l'extrémité des tuyaux, un filtre qui est placé sur le bassin et des mamelons par lesquels l'eau s'écoule directement vers les plantes. Le matériel nécessaire à l'installation est visible sur la figure 4.

Réservoirs

Tout récipient peut être utilisé pour stocker l'eau.

Les barils ou réservoirs en métal sont acceptés, mais les réservoirs en plastique sont préférables. Ils sont plus durables, ne se corrodent pas et l'eau ne reçoit pas d'impuretés métalliques nocives.

Le réservoir d'eau doit être situé à un mètre et demi ou deux mètres au-dessus du niveau du sol afin que l'eau puisse entrer dans le système par gravité et qu'il ne soit pas nécessaire d'utiliser une pompe.

Pression de l'eau

L'eau sous pression est introduite dans le système de deux manières : par gravité et forcée.

Dans le cas de l'alimentation par gravité, le liquide s'écoule dans les tuyaux par gravité, du fait que le réservoir est installé au-dessus du niveau du sol.

L'eau est forcée si la construction est raccordée à un réseau d'eau de ville et une pompe est nécessaire pour l'acheminement.

L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains
Figure 4 : Équipement nécessaire pour l'irrigation goutte à goutte

La pression optimale pour le système d'irrigation goutte à goutte est de 2 bars, il faut donc installer un réducteur de pression (contrôleur de pression) en plus de la pompe.

Tuyau d'irrigation goutte à goutte

L'utilisation de tuyaux est bénéfique pour plusieurs raisons. Premièrement, les tuyaux, même usagés, ont une longue durée de vie et n'ont donc pas besoin d'être remplacés chaque année.

Deuxièmement, les parois épaisses des tuyaux ne sont pas endommagées par les rongeurs et un seul de ces tuyaux est bon pour plusieurs années.

Les tuyaux évitent également le colmatage et la formation d'algues grâce à leur diamètre généreux. Pour les jardins et les parcelles plus vastes, les tuyaux d'arrosage sont préférables car ils peuvent supporter une pression d'eau plus élevée. Les rubans sont préférables pour les serres et les petites surfaces.

Des rubans pour l'irrigation goutte à goutte de vos propres mains

Les structures d'irrigation en ruban sont fabriquées en polyéthylène. Ils sont généralement inclus dans les systèmes préfabriqués.

Malheureusement, tous les rubans ne sont pas capables de résister à la forte pression d'eau du système, c'est pourquoi les tuyaux sont préférables pour les grandes surfaces. Il est possible de fabriquer des rubans avec ses propres mains et d'utiliser des bacs de récupération à cet effet. Cependant, le principal inconvénient de tous les rubans est leur courte durée de vie, il est donc conseillé de les recouvrir d'une couche de paillis pour les protéger.

Pompe

Si le réservoir d'eau est élevé au-dessus de la surface, le liquide s'écoule dans le système par gravité et il n'est pas nécessaire d'acheter et de connecter une pompe.

L'irrigation goutte à goutte connectée à une conduite d'eau ou à un puits nécessite de l'eau sous pression.

A cet effet, une pompe avec un régulateur est installée et connectée au système, qui non seulement fournit la bonne quantité d'eau, mais maintient également un niveau de pression optimal dans le système.

Calcul de l'eau

Le calcul de l'eau nécessaire dépend des cultures à irriguer. Dans le cas d'un jardin, la consommation d'eau est considérablement plus élevée que pour les cultures de jardinage

par exemple, un litre et demi d'eau est nécessaire par jour pour un buisson de tomates alors que 20-30 litres sont nécessaires pour un arbre. Ces chiffres doivent toujours être pris en compte pour l'installation du système et le choix des tuyaux et des pompes.

Comment installer un système d'irrigation goutte à goutte de vos propres mains

L'installation est assez simple, mais nécessite tout de même certaines compétences et connaissances.

La première étape consiste à calculer les longueurs exactes des tuyaux, à prévoir leur disposition et à envisager la position de l'arrosoir.

La taille de la parcelle et le type de plantes à arroser sont pris en compte. Le volume du réservoir et la longueur des tuyaux ou des rubans en dépendent. Par exemple, si l'on prévoit un système de jardinage, il est préférable d'acheter des tuyaux d'arrosage car ils sont très solides et supportent parfaitement de grandes quantités d'eau.

Planification et conception

La planification concerne principalement l'emplacement des tuyaux et le calcul des ressources en eau nécessaires.

Les tuyaux sont posés en rangées le long des arbres, en faisant des boucles autour des troncs. Les goutteurs par lesquels l'eau s'écoulera sont placés directement au niveau du tronc, à environ un mètre de l'arbre. Pour un jeune verger, une ou deux têtes de goutte à goutte suffiront, alors que les arbres matures auront besoin de toute une série de trous pour faire pénétrer suffisamment d'eau dans le sol.

Note:La couche de sol fertile est saturée d'humidité pendant deux heures en moyenne. Pendant ce temps, environ 30 litres d'eau par mètre carré peuvent pénétrer dans le sol.

Cette quantité est suffisante pour les arbres. Une humidification supplémentaire du sol peut entraîner la pourriture des racines.

Pour éviter une augmentation de la consommation d'eau, le système doit être équipé d'un levier de commande manuel ou automatique. Si le processus d'arrosage est automatisé, il suffit de programmer une minuterie pour qu'elle se mette en marche et s'arrête à des heures précises. Avec l'arrosage manuel, toutes les manipulations sont effectuées par une personne.

Une étape importante dans le processus de planification est également le calcul du volume du réservoir. Pour cela, la surface du jardin est multipliée par 20 (la quantité d'eau en litres qui est nécessaire pour humidifier un mètre carré de sol). Le résultat est le volume d'eau nécessaire pour une irrigation.

Installation du système

Pour installer correctement le système, l'installation suit strictement la procédure (Image 5):

  1. Le réservoirest installé à un mètre ou deux au-dessus du sol et relié à un robinet d'eau ou à un forage. Le réservoir doit être équipé d'un adaptateur et d'un robinet pour réguler le débit d'eau.

    Si l'on prévoit d'automatiser l'irrigation, on installe en plus un contrôleur sur le robinet, qui démarrera et arrêtera le système à des moments prédéfinis.

  2. Au niveau du tuyau de sortie, on installe une pompe pour contrôler la pression de l'eau et un filtre pour le nettoyage.
  3. Les tuyaux en plastique et les tuyaux sont raccordés au tuyau principal avec des adaptateurs.
  4. Un bouchon d'arrêt est placé à l'extrémité des tuyaux. A l'extrémité du dernier tuyau est placé un robinet d'arrêt, nécessaire pour le nettoyage du système.

  5. Pour les arbresou autres plantes, des têtes de goutte à goutte sont placées dans le tuyau ou la bande, par lesquels le liquide s'écoule dans le sol.

Après avoir connecté tous les éléments, un premier démarrage est effectué pour vérifier la bonne installation et corriger la pression.

Premier démarrage

Avant le premier démarrage, le système est absolument rincé pour éliminer toute saleté éventuelle. Puis la pompe est mise en marche et la vanne est ouverte.

L'irrigation goutte à goutte avec vos propres mains
RIGIO 5.

Procédure d'installation de vos propres mains

La première mise en service permet de déterminer si le système a été installé correctement et si la pression est suffisante. Si la pression d'eau est trop élevée, la consommation d'eau augmente et les tuyaux ou les courroies peuvent être endommagés. Si la pression est trop faible, les plantes ne recevront pas assez d'eau.

Désinfection et nettoyage du système de goutte à goutte

Même avec un bon filtre, la contamination du système ne peut être évitée. En effet, l'écoulement constant de l'eau entraîne la formation de boues et la prolifération d'algues et doit donc être périodiquement nettoyé et désinfecté.

On peut ajouter une petite quantité de chlore à l'eau pour prévenir la contamination et effectuer un lavage d'entretien une fois par mois. Le nettoyage peut également se faire avec de l'acide à petites doses (pas plus de 0,6% par volume d'eau). L'acide est simplement injecté dans le système et purgé. Si le dosage n'est pas dépassé, les tuyaux sont rapidement nettoyés et les plantes ne subissent aucun dommage.

Si l'eau d'irrigation est puisée dans un étang voisin, elle peut être nettoyée avec du sulfate de cuivre.

Cette substance est inoffensive pour les plantes, mais peut éliminer rapidement le limon et les impuretés.

Pluss et minus de l'irrigation goutte à goutte

Tous les systèmes d'irrigation, y compris les systèmes d'irrigation goutte à goutte, ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ceux-ci doivent être pris en compte lors du choix d'une méthode d'arrosage pour votre jardin.

La grande variété des systèmes d'arrosage rend également le choix final un peu plus difficile. Nous vous aidons à décider si cette méthode d'arrosage est la bonne pour vous en évaluant objectivement ses avantages et ses inconvénients.

Qu'est-ce que le meilleur système d'irrigation goutte à goutte

Tous les systèmes d'irrigation goutte à goutte sont divisés en plusieurs types selon leur mode d'utilisation. Selon la taille de la parcelle et le type de culture, on choisit également la méthode d'application de l'eau dans le sol.

Un système d'irrigation goutte à goutte avec des têtes de goutte à goutte individuelles est plus adapté aux petits jardins avec de jeunes arbres et aux petites serres. Des petits tubes avec des têtes d'égouttage sont fournis à chaque plante. Ce procédé étant plutôt exigeant en main-d'œuvre, il n'est pas adapté aux grandes surfaces.

Les constructions en tubes ou en tuyaux, disposés parallèlement ou autour des arbres, sont parfaitement adaptées aux grandes surfaces. Il suffit de positionner correctement les tuyaux et les conduites et de les raccorder à un réservoir d'eau principal.

Il existe également un système d'irrigation goutte à goutte artisanal fabriqué à partir de bouteilles en plastique. Dans ce cas, les bouteilles sont attachées à une base commune et placées près de jeunes arbres ou arbustes. Des trous sont faits dans le couvercle de la bouteille et le fond est légèrement coupé.

Lorsqu'une irrigation est nécessaire, il suffit de verser de l'eau dans la bouteille et elle s'égoutte uniformément dans le sol à travers les trous du couvercle.

Dans cette vidéo, vous apprendrez à faire l'installation de vos propres mains. 

Avantages

Les grands avantages de l'irrigation au goutte à goutte comprennent l'économie considérable d'eau et de travail. Grâce à une installation et à un raccordement simples et uniques du système, l'eau est introduite automatiquement ou avec peu d'intervention humaine.

Cette méthode d'arrosage permet également d'augmenter considérablement les rendements et de réduire la croissance des mauvaises herbes puisque l'eau est appliquée directement sur les racines.

Comme l'eau est appliquée directement sur les racines, le risque de maladies causées par une humidité excessive est éliminé.

Inconvénients

Si les avantages sont nombreux, cette méthode présente également quelques inconvénients.

Principalement, le système fini est plutôt cher. Cependant, c'est un investissement rentable en termes de rendements et d'économies d'eau par la suite.

Certains débutants rencontrent des problèmes lors de l'installation du système.

En effet, pour organiser l'irrigation, vous devez localiser la parcelle et calculer le nombre et la longueur des tuyaux. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, vous pouvez toujours compter sur des professionnels pour vous aider à organiser l'arrosage.

Revues

Les commentaires des consommateurs sont le meilleur indicateur de l'efficacité du produit. C'est le cas des systèmes d'irrigation goutte à goutte. De nombreux agriculteurs qui l'ont déjà expérimenté s'accordent à dire que l'irrigation au goutte-à-goutte facilite grandement l'entretien des jardins et des vergers.

..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *