Lits De Serre

Lits de serre

La construction d'une serre fiable et étanche n'est pas encore la garantie d'une récolte abondante. Pour que les cultures se développent rapidement et de manière homogène, il faut que le sol clos à l'intérieur soit correctement construit. La disposition et l'organisation des lits de semis sont essentielles.

Dans cet article, nous examinerons les types de lits de semis de base qui valent la peine d'être installés dans l'espace limité d'une serre, ainsi que les détails de base que vous devez prendre en compte lors de la préparation d'une structure pour la culture de légumes et d'herbes aromatiques.

Lits de serre

Les serres en polycarbonate sont considérées comme les plus fiables et les plus modernes.

En effet, contrairement au film et au verre, le polycarbonate est très résistant et totalement imperméable, ce qui permet au propriétaire du bâtiment d'utiliser tout l'espace intérieur pour faire pousser ses plantes.

Pour que toutes les cultures reçoivent suffisamment de lumière et donnent une bonne récolte, il est préférable de les positionner en fonction des directions de la lumière :

  • La plupart des cultures poussent bien dans les zones longues orientées du nord vers le sud car elles reçoivent ainsi le maximum de lumière pendant la journée.
  • Les cultures plus hautes sont orientées de l'est vers l'ouest car leurs feuilles épaisses peuvent fournir de l'ombre. Avec cette disposition, les étages inférieurs de feuilles seront éclairés par le soleil du matin.
  • Si la serre est située sur une colline, les lits doivent être placés sur une pente orientée vers le sud.

    Il est important que les rangées soient positionnées en travers de la pente.

Les serres en polycarbonate permettent de positionner les zones de culture non seulement au sol mais aussi verticalement. Pour ce faire, des étagères et des supports doivent être prévus en haut de la serre. Il est préférable de placer les pots de semis sur les étages les plus élevés, car ils sont considérés comme les semis les plus exigeants en lumière. Les niveaux intermédiaires et inférieurs peuvent être utilisés pour des plantes adultes, mais l'espace situé sous les étagères ne peut pas être utilisé car la lumière du soleil ne pénètre pratiquement pas dans ces zones.

La largeur du lit et l'aménagement de la serre

En plus de l'orientation sur les côtés du monde et de l'organisation des racks verticaux pour la culture, il faut calculer à l'avance la largeur et la hauteur des zones de plantes et allouer la surface pour les allées (figure 1).

Note:La hauteur des rangées dans la serre est déterminée par les conditions du sol dans la serre. Si le bâtiment est situé dans une zone où le sol est gorgé d'eau ou infertile, les rangées doivent être surélevées de 40 à 60 cm par rapport au sol. Sur les sols fertiles avec une nappe phréatique basse, les lits ne peuvent être que légèrement surélevés ou être positionnés au niveau du sol.

La largeur choisie des lits aura une incidence sur la facilité d'entretien des plantes.

Dans ce cas, la taille de la serre et vos préférences personnelles seront déterminantes. En d'autres termes, il n'existe pas de disposition universelle, mais plusieurs possibilités parmi lesquelles vous pouvez choisir.

Lits de serre
Figure 1 : Disposition standard

La disposition de base des lits dans une serre est la suivante :

  1. Deux larges bandes de terre avec un passage au milieu.Cette disposition est l'une des plus courantes, car le propriétaire de la serre a accès à toutes les plantes. Il est important de prendre en considération que les bandes doivent être de largeur égale, et que le passage central doit avoir une largeur d'au moins 50 cm afin de permettre un désherbage et un arrosage faciles.

  2. Trois bandes de longueur égale avec deux allées.Ce schéma est plus pratique que le précédent, car les lits ne sont pas très larges, et le traitement des plantes extérieures sera beaucoup plus facile. Cependant, cette méthode ne convient qu'aux serres ayant une seule entrée à une extrémité.
  3. Deux bandes étroites sur les bords et une large au centre.Dans ce cas, vous avez accès à toutes les plantes, mais la surface utile à l'intérieur de la structure est réduite par deux passages.

Il est également conseillé d'installer de petites clôtures pour chaque lit, afin que la terre ne soit pas dispersée dans le passage. Pour cela, on peut utiliser des morceaux d'ardoise, de plastique ou des planches de bois.

Comment faire différents types de lits de semence dans une serre

A part les bandes habituelles, on peut créer d'autres types de lits de semence : clôturés, verticaux, pyramidaux et même en terrasse, parfaitement adaptés aux serres en pente.

Comme chacun de ces types a des caractéristiques particulières, nous allons les examiner en détail afin de vous permettre de décider par vous-même celui qui convient à vos besoins.

Bosquet

Ce type est un petit espace de sol clos.

La forme du coffret peut aller d'un rectangle simple et pratique à un polygone esthétique. La clôture peut également être fabriquée avec les matériaux que vous avez sous la main. La plupart du temps, le bois est utilisé à cette fin, mais notez qu'il pourrit rapidement dans un environnement de serre humide et doit être traité avec des antiseptiques et de la peinture.

Les lits de bosquets sont généralement utilisés pour la culture d'herbes et d'autres plantes à faible croissance, mais vous pouvez également y faire pousser des semis et des fleurs si vous le souhaitez. Cependant, notez qu'ils ne sont pas très pratiques car ils consomment un espace précieux dans la serre et réduisent le nombre de cultures qu'il est possible de faire pousser.

Français

Les paniers de ce type peuvent être positionnés soit sur une position élevée, soit au niveau du sol. Comme le type précédent, une bordure dure en bois, en plastique, en métal ou en pierre entoure la parcelle sélectionnée (photo 2).

Lits de serre
Fig. 2 : Caractéristiques extérieures des lits français

Les lits français sont cependant le plus souvent utilisés à l'extérieur de la serre pour des parterres décoratifs ou des zones de culture herbacée. En effet, ils sont plus décoratifs que pratiques.

Vertical

La culture de baies et de légumes dans des lits verticaux est considérée comme l'une des plus modernes. Un tuyau en plastique de grand diamètre, percé de plusieurs trous sur toute sa longueur, est le plus couramment utilisé. De la terre est versée dans le tuyau, et des graines ou des semis sont plantés dans les trous (figure 3).

L'avantage de ces constructions est qu'elles permettent non seulement d'utiliser judicieusement l'espace de la serre, mais aussi de faciliter l'entretien des plantes. En effet, les tuyaux peuvent être installés assez densément et les cultures ne souffriront pas d'un manque de lumière.

Les plantes peuvent être arrosées par le haut en versant de l'eau dans l'ouverture supérieure du tuyau ou en utilisant l'irrigation goutte à goutte, en plaçant une ligne de goutte à goutte près de chaque ouverture du sol.

Lits de serre
Figure 3 : Placer les plantes verticalement

Mais le principal avantage du placement vertical reste qu'il permet de réduire les maladies et de récolter des cultures de meilleure qualité. La raison est que dans cette position verticale, les fruits ne sont pas en contact avec le sol où peuvent se trouver des agents pathogènes et le sol ne contamine pas la peau.

Terrasses

Les terrasses sont très bonnes pour les serres qui sont situées sur une pente raide. La raison en est que les surfaces rectangulaires normales ne sont pas possibles dans de telles constructions et que les plantes ne reçoivent pas les mêmes quantités de lumière et d'humidité.

Les patios pour la culture des plantes à l'intérieur sont situés à différents niveaux sur la pente. Par conséquent, ils ressemblent à de petits pas. Toutefois, notez que ces terrasses doivent être surélevées par rapport au sol ou protégées par une petite clôture afin que la terre ne déborde pas.

Pyramidal

Ce type offre de nombreux avantages. Tout d'abord, ils sont assez compacts mais vous permettent de cultiver un grand nombre de plantes.

Deuxièmement, ils sont assez esthétiques et constituent une belle décoration non seulement pour la serre, mais aussi pour la zone du jardin en général (photo 4).

La construction pyramidale est plutôt facile à construire et ne nécessite pratiquement aucune compétence en matière de construction. Vous devez prendre plusieurs caisses en bois de différentes tailles et un tuyau de différentes longueurs pour la hauteur totale de la structure. Faites un trou au centre de chaque boîte correspondant au diamètre du tuyau. Ensuite, le tube est fixé dans la zone choisie et les boîtes sont posées dessus, en commençant par la plus grande et en terminant par la plus petite.

Lits de serre
Figure 4 : Disposition pyramidale de légumes et de verdures

Enfin, les boîtes sont remplies de milieu de culture pour les plantes. Il est également possible de placer des courroies d'irrigation goutte à goutte, cependant, ce n'est pas obligatoire car il est également pratique d'arroser les plantes dans un tel lit en utilisant un système d'arrosage normal.

Ces conceptions sont normalement utilisées pour la culture des herbes et des fraises, mais elles peuvent également être utilisées pour d'autres cultures. Un lit pyramidal serait particulièrement impressionnant à l'intérieur d'une serre dôme.

Chauffer les lits de vos propres mains selon la méthode Mitlider

La méthode Mitlider est parfaitement adaptée aux serres de 6 x 3 mètres.

La méthode consiste à disposer les lits de semis en bandes sur le périmètre et au centre de la serre, les bandes étant assez étroites, de l'ordre de 45 cm. En revanche, les allées restent larges, d'environ 90 cm (figure 5).

Il peut sembler à première vue que cet aménagement n'est pas économique en termes d'espace au sol. C'est en partie vrai, mais la réduction de la surface utilisable est entièrement compensée par l'augmentation du rendement des cultures. Le fait est qu'en créant un potager ou une serre selon Mitlider, les plantes ne souffrent pas d'un manque de lumière, reçoivent suffisamment d'humidité et de nutriments du sol, et ne se font pas d'ombre.

En conséquence, les maladies sont réduites et les rendements sont considérablement augmentés.

Lits de serre
Figure 5. Méthode Mitlader

Il existe deux types de lits qui peuvent être construits pour cette méthode de plantation : des rangées de forme en terre ou des caisses en bois. Nous allons détailler la deuxième variante, car elle demande un certain travail de mise en place.

Préparation du coffrage et des bordures

Si vous décidez de faire des lits de Mitlider dans la serre, vous aurez besoin de quelques matériaux pour la mise en place.

En fait, ces lits sont des boîtes ou des caisses en bois placées dans les zones préparées et remplies de substrat nutritif.

Pour vos lits Mitlider, suivez ces instructions :

  1. Faites une marque à l'intérieur de la serre pour savoir exactement où se trouvent les boîtes.
  2. Générez la bonne quantité de planches de bois. Ceux-ci seront utilisés pour fabriquer des boîtes ou un coffrage qui empêcheront la terre de se répandre. Les planches doivent être traitées avec un antiseptique contre la pourriture et séchées.

  3. Lorsque les pièces de bois sont prêtes, elles doivent être placées sur une grille. La méthode d'installation que vous choisissez joue un rôle à cet égard. Si vous préférez utiliser des caisses en bois, elles doivent être abattues et seulement ensuite installées sur la zone préparée. Si vous prévoyez de faire le coffrage, il suffit d'enterrer les planches légèrement dans le sol dans le lit choisi, clairement en ligne avec les marquages.
  4. Enfin, l'espace intérieur entre les planches est rempli de terre nutritive.

    L'avantage de cette méthode est que le sol préparé ne contient pas de larves de parasites ou d'agents pathogènes, ce qui signifie que le risque de contamination des cultures est considérablement réduit.

En outre, le sol de ces lits peut être librement changé lorsque sa fertilité diminue. Il suffit d'enlever l'ancienne couche de terre et de remplir la nouvelle. La méthode de culture Mitlider comprend également l'utilisation de lits chauds, sur lesquels les plantes se développent beaucoup plus rapidement et donnent une récolte plus tôt. Pour ce type de structure, une tranchée peu profonde (pas plus de 50 cm de profondeur) est creusée sur la parcelle, et une couche de déchets organiques (feuilles, paille ou compost), de sable, d'engrais et de terre fertile est placée en couches alternées au fond de la tranchée.

Chaque couche doit être arrosée d'eau pour augmenter le taux d'humidité. En se décomposant, les déchets organiques commencent à dégager de la chaleur, ce qui favorise un développement plus rapide des plantes.

Pour une description plus détaillée de cette méthode, voir la vidéo.

Montage des arcs de lit pour la serre

La méthode Mitlider ne concerne pas seulement les grandes serres, mais aussi les serres compactes. Ici, la parcelle sélectionnée est défrichée, le sol est ameubli et fertilisé, et un certain nombre d'arcs sont insérés correspondant à la taille de la future serre.

En règle générale, les arcs sont fabriqués à partir de tubes en plastique ou de raccords métalliques pliés en forme de demi-arc. Les flans sont ensuite insérés directement dans le sol à une distance de 40-50 cm les uns des autres sur les graines semées, formant ainsi un lit. La future serre est recouverte d'un film sur le dessus. Dans cette serre, vous pouvez non seulement cultiver des légumes et des herbes précoces, mais aussi vos propres semis.

.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *