Maladies Et Ravageurs Du Persil : Méthodes De Lutte Et De Prévention

Le persil est l'une des plantes les plus populaires dans les massifs. Mais souvent, les maladies et les parasites entravent la croissance de la plante et la détruisent à un stade précoce de son développement. Pour éviter de perdre votre récolte, vous devez non seulement connaître les symptômes du problème, mais aussi savoir comment y faire face.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Maladies du persil

Plusieurs maladies menacent la plante, les jardiniers doivent donc porter une attention particulière à l'état des verts et, si des signes d'une affection sont découverts, prendre des mesures immédiates.

Mildiou

C'est une maladie fongique qui se reconnaît à une couche blanc-gris sur le persil.

Les feuilles inférieures sont touchées en premier et, avec le temps, toute la plante est infestée.

A mesure que le champignon se développe, la plaque s'assombrit, change de couleur pour devenir brunâtre et devient plus dense. La substance blanche est un champignon, tandis que les spores sont de petits globules de couleur beige foncé.

Pour que le champignon se développe, les conditions idéales sont une surabondance d'engrais azotés dans le sol et un temps chaud et sec, surtout avec de grandes variations d'humidité pendant le jour et la nuit. Les spores sont disséminées par le vent et l'eau lors des arrosages ou des pluies.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Le mildiou en un temps très court peut couvrir une grande surface de plantes de la même espèce.

Les mesures préventives peuvent comprendre :

  • L'élimination des résidus végétaux de persil en automne ;
  • Le contrôle de l'application des engrais azotés et de la fertilisation phospho-potassique pour renforcer l'immunité des plantes ;
  • Le travail sur le développement d'hybrides résistants à l'infection ;
  • Le changement annuel du lieu de plantation.

Si la maladie est déjà en progression, vous ne pouvez pas vous passer d'un traitement avec la composition fongicide "Fundazim", "Quadris", etc. Vous pouvez essayer des remèdes populaires à base de cendre de bois, de savon de lessive, de kéfir, etc.

Stolbur

L'agent causal de la maladie est le Phytoplasma.

Le symptôme de cette maladie est l'apparition d'un bord rouge sur les feuilles, et à mesure que le stolbur se développe, la feuille entière prend une teinte rougeâtre. Des graines impropres à la semence se forment pendant la floraison et la plante se fane et meurt souvent. Les cigales propagent la maladie à la fin de l'été.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Mesures préventives:

  • Rotation des cultures;
  • Enrobage des graines;
  • Lutte contre les insectes;
  • Fécondation des racines avec une solution de Bora à 0,04%;
  • Désherbage, éclaircissage semis dense.

Le black rot (ou alternariose)

L'alternariose est une maladie des plantes à racines.

Dans cette maladie fongique, les tiges et les racines du persil sont couvertes de diverses taches noires. La couche supérieure du système racinaire se détache et la plante meurt. La saveur se détériore. Pendant le stockage, les racines noircissent et pourrissent.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les mesures préventives consistent à semer des graines saines et de bonne qualité, à arroser modérément, à stocker la récolte à une température minimale et dans un endroit sec.

La brûlure précoce (ou cercosporiose)

La maladie fait que le persil se couvre de taches jaune-brun de formes diverses, pouvant atteindre 0,6 cm. Au fur et à mesure que la tache se développe, elle devient plus claire, mais le bord brun demeure. Ces plaques sur les tiges ont un aspect indenté. Les plantes poussent lentement et se flétrissent.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

La maladie se développe lorsque l'humidité est de 80% ou plus et que la température est supérieure à 21 °C.

Le persil planté densément dans des sols bas, gorgés d'eau et non ventilés est plus souvent touché.

La lutte contre le mildiou implique :

  • l'utilisation de semences et de plants sains lors de la plantation ;
  • la rotation des cultures ;
  • l'ameublissement du sol et la lutte contre les mauvaises herbes ;
  • le traitement des plantes avec une solution liquide Bordos à 1% tous les 10 jours.

L'application du fluide bordelais doit être achevée 2 semaines avant la récolte.

Rust

Cette maladie fongique est capable de détruire rapidement les cultures. Des taches jaune-brun bombées avec des bords orange apparaissent sur les feuilles inférieures du persil.

Le premier stade de développement de la maladie se produit au début de l'été. En automne, les taches s'assombrissent et fusionnent. Le persil jaunit et se fane précocement.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les spores du champignon hivernent sur les débris végétaux et germent au printemps, infectant de nouvelles zones de verdure. En cas d'infestation par la rouille, un traitement fongicide des verts est nécessaire.

La prophylaxie consiste à creuser profondément le sol et à détruire tous les débris végétaux.

Septoriose (ou maladie des points blancs)

L'agent causal est Septoria petroselini Desm. De très petites taches brunes apparaissent sur les feuilles inférieures. Au bout d'un certain temps, elles recouvrent toute la plante et deviennent brunes. Le persil se fane, mais les spores qu'il contient persistent.

La septoriose aime le temps humide et chaud et est active à la fin de l'été et au début de l'automne. Propagation par le vent et la pluie.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Pour prévenir la maladie des taches blanches dans les plantations de persil, semer des graines de bonne qualité dans des zones bien aérées avec des types de sols peu acides et nettoyer complètement la zone des parties aériennes des plantes en automne. Les méthodes de lutte se limitent au traitement par des antifongiques.

Phomose

C'est une maladie fongique qui se signale par la formation de taches gris-brun sur les nervures des feuilles.

Les racines de persil souffrent de pourritures dépressives pendant le stockage. La présence de parasites sur les greens aggrave le problème.

Le champignon préfère un temps humide et des températures de l'air de 10 à 15°C. Il se propage par l'intermédiaire de pycnospores qui restent actives dans le sol jusqu'à 3 ans.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les méthodes de prévention réduisent les chances d'infection du persil.

Pour ce faire, respectez la rotation des cultures, utilisez des matériaux sains habillés lors de la plantation et luttez contre les parasites.

La plupart des maladies du persil sont de nature fongique. Les mesures préventives sont donc particulièrement importantes dans la lutte contre les maladies. Souvent, l'utilisation de fongicides est une mesure forcée non pas pour sauver la culture mais pour la prévenir pour l'année prochaine.

Les parasites du persil

Ses insectes, s'ils ne sont pas contrôlés, peuvent détruire toute la culture du persil en peu de temps.

En outre, ils transmettent également des spores de maladies fongiques, ce qui rend leurs mesures de lutte doublement nécessaires.

Puceron de la pulpe

C'est un petit insecte ailé ou non ayant une forme d'œuf vert ou noir. Lorsqu'ils sont fécondés une fois, les pucerons sont capables de produire une progéniture à intervalles de 14 jours pendant toute la saison. C'est pourquoi les méthodes de détection et de contrôle précoces sont particulièrement importantes.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les insectes se nourrissent de la sève du persil, le privant ainsi de nutriments et le faisant mourir.

Pour prévenir les pucerons, plantez le persil dans un endroit clair et bien aéré, fertilisez les plantes et ameublissez le sol.

Les produits chimiques de lutte contre les pucerons ne doivent pas être surutilisés. Les produits chimiques peuvent également tuer des insectes utiles aux jardiniers.

Les coccinelles, les chrysopes, les punaises prédatrices mangent les pucerons.

Préférez tuer ce type de nuisibles en utilisant des remèdes populaires.

Il s'agit notamment de solutions à base de cendres et de savon à lessive, d'infusion d'épluchures d'oignons avec des écorces d'agrumes ou d'utilisation d'ail, d'absinthe, de moutarde, etc.

Mouche de la carotte

Les adultes se nourrissent de nectar pendant la floraison du persil. Ils ne constituent pas une menace pour la culture. Ce sont les larves de cet insecte qui provoquent la mortalité des plantes en pénétrant dans la plante et en se nourrissant de la sève et des tissus des plantes racines.

Les mouches pondent des œufs près de la plante qui se nourriront de leur progéniture.

Traiter le persil correctement et à temps (en mai) permet de sauver la récolte. La difficulté est que la mouche pond des œufs deux fois par saison. La deuxième ponte est difficile à repérer et peut être manquée.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les insectes préfèrent les zones humides et ombragées. Les mouches de la carotte vivent en hiver sous forme de pupes dans les cultures de racines et dans le sol.

Le principal moyen de prévenir les mouches est la rotation des cultures. Plantez le persil à au moins 10 m du site de culture de l'année précédente. Ensuite, les mouches mourront au printemps, car elles ne sont pas capables de voler sur une si longue distance pour elles.

Dans les parcelles de datcha, choisissez les graines de persil "Calgary", "Flacke" qui sont résistantes à ce ravageur pour obtenir une récolte. La densité de semis doit être maintenue à un minimum.

Un traitement antifongique du matériel végétal est souhaitable avant le semis.

Préparations chimiques contre la mouche - "Karate", "Arriva", etc. Avant d'y avoir recours, il est préférable d'essayer les méthodes populaires. Il s'agit notamment de l'infusion d'absinthe, d'ail, de saupoudrer les légumes verts avec des poudres à l'odeur âcre comme le poivre rouge, la poussière de tabac, la moutarde.

Le nématode des tiges

C'est un ver parasite, de couleur blanc transparent jusqu'à 1,8 mm de long, jusqu'à 0,06 mm de large.

Pond environ 300 œufs par saison. Passe l'hiver dans les tiges et les racines jusqu'à une profondeur de 20 cm. Sa présence dans le persil peut être déterminée par les signes suivants :

  • les pousses sont faibles, déformées, avec présence de taches sur celles-ci ;
  • les pousses sont vert pâle ;
  • les tiges supérieures présentent probablement un épaississement.

Les événements avec des arrosages fréquents, les traitements de surface et la culture du persil dans des zones ombragées et humides sont propices au développement des nématodes. Les ravageurs préfèrent les sols à forte acidité et la présence de résidus végétaux.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les mesures préventives consistent à :

  • traiter à la chaux ;
  • soins agrotechniques ;
  • planter les lits de persil périphériques avec des plantes veloutées car les phytoncides repoussent ces vers.

Les méthodes de lutte chimique comprennent la désinfestation du sol avec du Tiazon ou un composé similaire et le traitement avec des poisons tels que le BI-58.

Mineuse de la carotte

La mineuse de la carotte est un insecte d'environ 2 mm de couleur jaune-vert avec des ailes palmées. Les yeux de l'insecte sont de couleur rouge. Ils hivernent sur les carottes sauvages et pondent leurs œufs sur les plantes potagères à l'arrivée du printemps.

Les larves se nourrissent de la sève de la plante, ce qui prive le persil de ses nutriments. Cela ralentit la croissance de la plante et provoque l'enroulement des feuilles. La racine du persil durcit et est détruite.

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention

Les mesures préventives contre la mineuse comprennent :

  • le désherbage des mauvaises herbes de la carotte sauvage;
  • la sélection d'un site de plantation loin des conifères.

Les méthodes indigènes de lutte contre ce parasite consistent à traiter les carottes avec de l'infusion de tabac avec du savon ménager.

Des préparations chimiques telles que l'Actellic, la Sumicidine, le Zimbush, etc. sont utilisées pour une attaque de puces à grande échelle. Leur utilisation doit être strictement conforme aux instructions.

Les traitements chimiques doivent être interrompus au moins un mois avant la récolte.

Le respect des conditions agronomiques de culture du persil, l'utilisation de méthodes préventives et la lutte opportune contre les parasites et les maladies garantiront une riche récolte d'herbes utiles pour le plus grand plaisir des cultivateurs et des jardiniers amateurs.

Auteur publiant

non en ligne 2 mois

Trofimova Oksana

Maladies et ravageurs du persil : méthodes de lutte et de prévention 101

Publications : 113Commentaires : 10

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *