Méthodes De Chargement Et De Déchargement Des Ruches

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches

Les soins aux abeilles impliquent de nombreux facteurs, notamment le transport périodique des ruches d'un site de collecte de nectar à un autre. Alors que dans le passé, cette opération était principalement réalisée à la main, les apiculteurs modernes peuvent utiliser d'autres méthodes mécanisées qui rendent ce processus beaucoup plus facile.

Dans cet article, nous examinerons les méthodes de base pour le chargement, le déchargement et le transport des ruches avec un travail manuel et des dispositifs spéciaux, et nous nous concentrerons sur la préparation de la ruche pour le transport.

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches

En période de récolte du miel, il faut veiller à ce que les abeilles puissent collecter le nectar rapidement et efficacement. Pour ce faire, il est conseillé de placer les ruches à proximité de la source de pollen.

Sinon, les insectes passeront trop de temps et d'énergie à voler et la quantité de pollen récoltée ne sera pas très élevée (figure 1).

En général, on peut distinguer plusieurs méthodes de chargement/déchargement des ruches :

  1. Manuel : nécessite des dépenses financières minimales, car tout le travail est effectué par l'apiculteur lui-même. Il n'est pas possible de déplacer toutes les maisons tout seul, il faut donc toujours faire appel à un assistant. En outre, cette méthode est très exigeante en main-d'œuvre et ne convient pas aux grands ruchers.
  2. Mécanique:déplace les ruches à l'aide de divers dispositifs pour faciliter le déplacement ou le transport des ruches.

    Il faut cependant reconnaître que cette méthode est plus adaptée aux ruchers de taille moyenne, car les aides mécaniques facilitent le travail, mais nécessitent plus de main-d'œuvre.

  3. Automatique : utilisé dans les grands ruchers. Avec cette méthode, toutes les maisons sont transportées par des tracteurs ou des palans spéciaux. Naturellement, ce processus entraîne quelques coûts financiers pour l'achat des équipements nécessaires, mais il est réalisé rapidement, efficacement et avec un minimum d'intervention humaine.
Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 1.

Les méthodes de base du transport : manuel, mécanique et automatique

Pour permettre à chaque propriétaire de rucher de choisir la méthode la plus appropriée pour charger et décharger ses ruches, nous allons passer en revue chacune d'entre elles en détail, en nous concentrant sur les avantages et les inconvénients.

Comment préparer la ruche pour le transport

Le transport des ruches est un processus très exigeant. L'objectif n'est pas seulement de déplacer les ruches vers une zone mellifère plus productive, mais aussi de garder les insectes en bonne santé pendant le transport (figure 2).

Pour réussir le transport des ruches, plusieurs conditions importantes doivent être remplies :

  1. Tous les cadres pleins de miel et lourds ainsi que les cadres avec de la cire d'abeille artificielle doivent être retirés de la maison pour permettre une bonne ventilation à l'intérieur. Cela est nécessaire car pendant le transport, les abeilles deviennent nerveuses et la température de la ruche augmente, ce qui peut entraîner la mort d'une partie de la famille.

  2. Les cadres de ruche qui contiennent de grandes quantités de fumier doivent également être retirés de la ruche. Il faut les remplacer par des alvéoles brunes vides où le couvain était autrefois éclos, car elles sont plus durables.
  3. Les cadres peuvent se déplacer pendant le transport en raison des secousses et des chocs fréquents. En conséquence, ils peuvent écraser certains insectes et même la reine. Pour éviter que cela ne se produise, tous les cadres et certaines parties de la ruche doivent être solidement fixés ensemble.

    Il est également possible d'installer des séparateurs spéciaux dans la maison.

En outre, toutes les ruches doivent être soigneusement inspectées avant le transport. Il ne doit pas y avoir de crevasses par lesquelles les abeilles peuvent s'échapper. Si les ruches sont transportées avec le toit, il faut s'assurer qu'il y a des trous de ventilation dans le toit.

Il est conseillé de transporter les ruches en fin de soirée ou même la nuit, lorsque tous les insectes sont dans la ruche.

Il est impératif que la ruche soit fermée. Par temps nuageux, le transport peut également se faire aux premières heures du matin.

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 2 : Préparation des ruches pour le transport

Il est important de placer correctement les ruches sur le véhicule de transport. Les ruches doivent être placées à l'envers, dans le sens de la marche. Cela permet de s'assurer que les cadres sont placés en travers de la route et non le long de celle-ci, afin qu'ils ne se déplacent pas en cas de chocs ou de nids de poule.

Méthode manuelle de transport des ruches

Les petits propriétaires de ruchers préfèrent déplacer les ruches manuellement. Cela a du sens, mais seulement s'il n'y a que quelques maisons dans le rucher. Les ruchers plus grands auraient plus d'avantage à avoir un système de transport automatique.

Mais même avec un petit rucher, le transport des ruches vers le site de collecte peut prendre du temps et le transport à la main n'est pas envisageable à cause du poids et de la distance. Dans ce cas, il est conseillé d'utiliser des poignées ou des brancards spéciaux qui sont fixés aux côtés de la loge et permettent de transférer facilement les ruches d'un endroit à l'autre ou dans un véhicule pour un transport ultérieur (figure 3).

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 3 : transfert manuel des ruches

Lorsque l'on transporte manuellement les ruches, il faut se rappeler que toutes les exigences relatives à la préparation de la loge décrites ci-dessus restent applicables. En outre, l'apiculteur a besoin d'une aide, car il est trop difficile de déplacer les ruches tout seul

Chargement et déchargement des ruches avec des aides mécaniques

Les propriétaires de ruchers de taille moyenne préfèrent utiliser des aides mécaniques spéciales pour le transport des ruches, au lieu du travail manuel. Un chariot de levage spécial, par exemple, peut être utilisé à cet effet. Il peut facilement être fabriqué à la main (figure 4).

Le châssis d'un tel chariot est constitué de deux tubes longitudinaux et d'un tube transversal.

Une colonne de levage tubulaire avec une fourche de levage mobile est également montée sur l'appareil. La fourche est fabriquée de la même manière : un tube transversal, un tube vertical et deux tubes longitudinaux sont soudés ensemble. Le tube vertical de la fourche est équipé d'un accouplement qui permet à la fourche de se déplacer facilement le long du poteau. Un rouleau est fixé au sommet du support vertical du chariot. Une corde y est insérée et attachée à l'accouplement.

Pour transférer les ruches avec cette conception, il suffit de placer la maison sur le fond de l'élévateur et d'actionner le mécanisme. La ruche sera soulevée ou abaissée par les tubes longitudinaux extérieurs de la fourche.

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 4 : dessin du chargeur et du chariot à ruches

Une autre variante simple pour le chargement ou le déchargement mécanisé des ruches est un chariot spécial sur deux roues avec un support vertical.

Note:Ce type de chariot n'est pas seulement utilisé pour le chargement, mais aussi pour le transport des ruches dans le rucher.

Ce type de chariot est construit sur un cadre vertical qui est monté sur deux roues.

Une plate-forme avec deux petites roues auxiliaires est montée en bas. La ruche est fixée à ce chariot à l'aide d'une pince, et se déplace le long du cadre à l'aide d'un treuil.

Transport des ruches avec des unités hydrauliques semi-automatiques

Si vous envisagez de transporter les ruches en voiture, mais que vous n'avez pas la possibilité d'acheter ou de louer des équipements coûteux pour le chargement automatique, vous pouvez toujours utiliser des homologues moins coûteux. Ce sont des dispositifs hydrauliques semi-automatiques qui permettent un chargement rapide des ruches avec un minimum de travail.

Le plus efficace est considéré comme le dispositif de chargement et de déchargement inventé par A.

A.Andryushchenko. Ce dispositif pèse environ 150 kg, mais peut être installé sur n'importe quel camion à plateau en seulement 20 à 30 minutes (photo 5).

Note:Comme cette construction est plutôt lourde, son installation doit être faite par au moins deux personnes, tandis que le chargement ou le déchargement direct peut être fait par une seule personne.

Le mécanisme de levage lui-même est une poulie à quatre cordes, qui est fixée à un chariot mobile.

Cette construction permet de soulever et de maintenir la ruche dans n'importe quelle position. La flèche tourne à 360 degrés. Il est ainsi possible de saisir la ruche de chaque côté du véhicule et de la placer sur n'importe quelle partie du corps.

Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 5. A.

Andryushchenko Dispositif de chargement et de déchargement

Lors du chargement ou du déchargement des ruches avec cette conception hydraulique semi-automatique, il est judicieux d'utiliser en plus un dispositif de préhension. Il se compose d'une corde et d'un système de préhension rigide, et permet de saisir la ruche en toute sécurité même si elle est souvent desserrée. La barre transversale supérieure de cette conception comprime la ruche en toute sécurité, tandis que la poignée elle-même, composée d'une corde de limitation, d'un anneau et d'une barre coulissante, permet d'ajuster la structure à la taille du toit de la ruche.

Il existe une procédure claire pour charger et décharger les ruches avec cette conception. La cabane est d'abord soulevée jusqu'au niveau de la carrosserie du véhicule, puis elle est soulevée à l'aide d'une flèche jusqu'à une personne debout sur la carrosserie.

Il doit tenir la corde d'une main et tirer et abaisser la corde d'entraînement de l'autre. De cette façon, l'opérateur peut descendre la ruche jusqu'à sa destination.

Chargement et déchargement des ruches avec des élévateurs et des tracteurs automatiques

Dans les grands ruchers comportant un grand nombre de ruches, il est pratique d'utiliser des dispositifs entièrement automatiques pour le chargement, le déchargement et le transport des ruches. Ils permettent d'effectuer de grandes quantités de travail en peu de temps et avec un effort physique minimal (figure 6).

Les dispositifs automatiques les plus populaires pour le chargement et le déchargement des ruches sont:

  1. La chargeuse-pelleteuse PE-O, 8B se compose d'un cadre, d'une colonne, d'une flèche, d'un support et de vérins de soutien qui permettent de soulever et de transporter les ruches à n'importe quelle hauteur.

    La flèche est équipée d'un régulateur de vitesse d'abaissement de la flèche et d'un limiteur de rotation. Ce chargeur est installé sur le tracteur UMZ-6L/M avec un cadre spécial.

  2. Les scooters de fret "Vyatka" et "Tula" peuvent également être utilisés pour le transport des ruches, de leurs cadres ou des superstructures avec cadres. La capacité de charge de ces machines n'est pas très élevée, de sorte que pas plus de 4 ruches peuvent être transportées sur elles en même temps.
Méthodes de chargement et de déchargement des ruches
Figure 6 : Chargeurs automatiques de ruches

En réalité, ce ne sont pas seulement les chargeurs automatiques de ruches spécialisés qui peuvent être utilisés pour le chargement et le déchargement, mais toute autre structure de chargement qui sécurisera la ruche et la déplacera à l'endroit souhaité.

Toutefois, cela n'est pratique que dans les grands ruchers à production industrielle de miel, alors que les petites exploitations préfèrent encore transporter les ruches à la main ou sur de petits chariots.

Mesures de sécurité et conseils pour le chargement et le déchargement des ruches

Comme le transport des maisons d'abeilles se fait généralement en famille, il faut tout faire pour que les insectes ne soient pas stressés pendant le transport. La première chose à considérer est que le meilleur moment pour transporter les ruches est en fin de soirée, voire la nuit. A ce moment-là, tous les insectes sont à l'intérieur de la maison et se reposent, donc même le transport sur des bosses ne leur causera pas beaucoup d'inconfort.

Dans un cas extrême de transport urgent du rucher, le transport peut aussi se faire le matin, mais il est préférable de choisir un jour nuageux pour cela.

En outre, avant le chargement et le transport de toutes les ruches, les ouvertures d'entrée doivent être fermées et les cadres à l'intérieur de la ruche fixés, afin qu'ils ne tombent pas et ne blessent pas les insectes pendant les secousses de la route. Tous les travaux doivent de préférence être effectués dans une combinaison de protection pour éviter les piqûres accidentelles d'autres ruches. Les experts recommandent également que tous les travaux soient effectués aussi rapidement et soigneusement que possible afin de minimiser le stress des insectes, ce qui peut provoquer des maladies ou une baisse de la productivité des travailleurs.

Comme le chargement, le déchargement et le transport des ruches avec des abeilles sont considérés comme un processus plutôt compliqué, nous recommandons de regarder une vidéo dans laquelle les débutants peuvent trouver de nombreux conseils précieux pour déplacer les ruches avec les insectes.

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *