Mise Bas Des Truies : Préparation, Calendrier, Problèmes Éventuels Et Solutions

Un événement majeur dans la vie d'un naisseur de porcs est la mise bas. Ce processus complexe doit être préparé soigneusement à l'avance afin que l'accouchement se déroule rapidement et sans complications. Cela nécessite un minimum de connaissances et les compétences nécessaires.

Mise bas des truies : préparation, calendrier, problèmes éventuels et solutions

Préparation de la mise bas

Vous connaissez la date de livraison du porc et l'heure estimée de la livraison, vous devez vous préoccuper à l'avance du local où la mise bas aura lieu, du matériel et faire appel à un vétérinaire.

Il faut utiliser une machine individuelle de séchage et de nettoyage.

Il doit bénéficier d'une lumière artificielle et naturelle optimale. Si une truie met bas en hiver, la salle doit être chauffée en plus (la température optimale est de 18-20 degrés) et sans courant d'air.

préparation de la salle

La salle de mise bas doit être préparée au moins 6 jours avant la mise bas en y enlevant tout ce qui est superflu. Les travaux de préparation suivants doivent être effectués :

  • Désinfecter les sols, les murs, les plafonds. Ceci est nécessaire pour exclure les maladies de l'utérus et de la progéniture.

    Un désinfectant est préparé à raison de 100 grammes d'alcali pour 500 grammes d'eau chaude. Ils lavent tout à l'intérieur, puis blanchissent les murs et les plafonds avec de la chaux vive.

  • Changez la literie. Pour offrir à la truie des conditions optimales de mise bas, le sol doit être recouvert de paille sèche.
  • Préparez un emplacement pour la litière.

    Dans les bâtiments qui ne sont pas chauffés en hiver, il convient de construire un coin chauffé avec un dessus couvert pour la future progéniture. Une lampe (de préférence une lampe infrarouge) doit y être suspendue pour compenser le manque de chaleur pour les porcelets. Le nid doit être recouvert d'une épaisse couche de paille sèche.

  • Il est conseillé d'avoir un abreuvoir en métal car il est plus hygiénique que celui en bois. L'eau doit être changée régulièrement par la suite et être abondante.

Préparation des instruments

Un agent vétérinaire n'est pas toujours présent lorsqu'un porc met bas dans une cour privée. Afin d'éviter d'éventuelles complications, il faut veiller à ce que les instruments et autres éléments essentiels ainsi qu'un minimum de préparations aseptiques soient à portée de main au bon moment :

  • couches sèches;
  • d'iode ou de greenwash;
  • gants;
  • corde et ciseaux;
  • eau chaude.

Pour aider une truie à mettre bas (rarement, mais occasionnellement, un animal ne peut le faire lui-même), il faut disposer d'un équipement vétérinaire spécial pour la mise bas :

  • Pince universelle ;
  • crochet ;
  • angle obstétrique.

Tous les outils ci-dessus doivent être stérilisés. Préparez de l'eau bouillante, lavez-vous les mains jusqu'aux coudes et portez des gants en caoutchouc.

Dès que les premiers signes de travail apparaissent, vous devez laver le bas-ventre du porc ainsi que les mamelons. Cela évitera les infections.

Calendrier et durée de la mise bas

La durée de la mise bas chez le porc est d'environ 4 mois (114 jours en moyenne). Un écart plus ou moins important de 1 à 1,5 semaine par rapport à la moyenne est considéré comme normal. Par exemple, les femelles qui mettent bas pour la première fois produisent souvent des porcelets 6 à 8 jours plus tard.

La durée de la gestation influence également la race de l'animal.

Les truies qui ne mettent pas bas pour la première fois donnent souvent naissance prématurément.

La durée de la mise bas elle-même est directement influencée par la condition physique de l'animal. Elle peut varier en moyenne :

  • de 2 à 4 heures chez les femelles fortes et bien suitées ;
  • à 10 heures chez les femelles malades et affaiblies.

Eviter les facteurs influençant la durée de la mise bas chez le porc, les plus courants sont la mauvaise alimentation, l'inactivité.

Par conséquent, il est difficile pour un porc de mettre bas tout seul en raison de la faiblesse des poussées. Une présence humaine est ici conseillée pour aider l'animal si nécessaire.

Signes de l'approche de la mise bas

Environ une semaine avant le jour prévu de la mise bas, l'animal doit être observé avec une attention particulière afin de ne pas manquer le début de la mise bas. Pour faciliter l'observation, le porc en train de mettre bas doit être séparé du troupeau principal.

Mise bas des truies : préparation, calendrier, problèmes éventuels et solutions

Les signes de l'approche de la mise bas sont :

  • Anxiété.

    Elle se couche et se lève brusquement, prend de la paille dans sa bouche pour faire un nid et cherche une cachette. Parfois agressif.

  • Gonflement du pis. Il gonfle et commence à s'affaisser sur toute la longueur du torse.
  • Renflement et élargissement des reins (organes génitaux externes).

  • Flexion lombaire. Elle commence généralement à s'affaisser 2 à 3 jours avant la mise bas.
  • Formation du colostrum de lait. On l'observe la veille de la mise bas en essayant de téter les trayons.
  • Des glaires provenant des organes génitaux apparaissent.

La mise bas peut commencer quelle que soit l'heure de la journée, mais le plus souvent elle a lieu la nuit, surtout si les signes de son approche étaient particulièrement prononcés la veille.

Il est déconseillé de nourrir et de promener le porc avant la mise bas. Mais l'accès à l'eau potable doit être libre.

Au lieu de la parturition, le porc, en choisissant un endroit approprié, se couche sur le côté et se prépare à mettre bas.

Mise bas et aide humaine dans ce processus

Comment se déroule la mise bas ?

L'utérus de l'animal est constitué des deux canaux de naissance ou "cornes".

À chaque poussée, le porcelet émerge et la poche des eaux se rompt. Les porcelets naissent dans un ordre strict, d'abord d'une corne puis de l'autre. Elle se caractérise par l'appariement des post-naissances.

Il y a un court intervalle de seulement 5 à 7 minutes entre l'émergence du premier et du deuxième veau. Les autres porcelets naissent avec un intervalle moyen de 20 minutes.

Les deux derniers porcs sont les plus longs à naître.

Assister une truie premier-né

La mise bas la plus difficile des porcs premier-né. Souvent, les humains doivent les aider dans ce processus.

Le porcelet doit être pris dans les organes génitaux de la mère et la vessie amniotique doit être rompue si elle n'a pas éclaté, sinon le nouveau-né risque de suffoquer.

Le cœur et la respiration peuvent s'arrêter pendant un certain temps s'il reste dans la gaine.

Dans ce cas, les mesures de réanimation suivantes sont effectuées :

  • Massage de la poitrine. Frappez également le cochon avec la paume de la main sur son museau et ses flancs avec des mouvements vifs, mais sans forcer. Faites cela pendant deux minutes.
  • Respiration artificielle. Si la première option est infructueuse, on pratique le bouche-à-bouche avec un linge plié en 2 ou 3 couches.

  • Thérapie par l'eau. Le porcelet ne présentant aucun signe de vie est placé dans de l'eau chauffée à 45 degrés, immédiatement sorti et abaissé dans un seau d'eau à température ambiante.

En cas de retrait précoce du liquide amniotique, la truie doit subir une injection artificielle de liquide huileux dans le canal de naissance. Une décoction de graines de lin ou d'huile de tournesol, préalablement bouillie et refroidie, convient à cet effet. Si le col de l'utérus ne s'ouvre pas avant longtemps, de l'eau chaude est versée dans le canal de naissance pour accélérer le processus.

Un porcelet nouveau-né doit être soigneusement essuyé, son corps nettoyé et tout mucus restant retiré de sa bouche. Le cordon ombilical doit également être coupé à environ 5 centimètres du corps et le cordon ombilical doit toujours être traité avec une solution verte ou iodée. Ensuite, surtout lorsque le temps est froid, il faut réchauffer le nouveau-né avec une lampe infrarouge.

Après cela, le porcelet doit être placé sur les tétines de la mère. Les porcelets affaiblis sont placés sur les trayons situés au début du torse du porc - ils sont plus chargés de lait.

Le colostrum protégera les porcelets nouveau-nés, qui ne possèdent pas encore leur propre immunité, contre les infections et préviendra les maladies. Sinon, ils risquent de mourir.

Mise bas des truies : préparation, calendrier, problèmes éventuels et solutions

Aide en cas de travail prolongé

En raison de l'étroitesse du canal de naissance, de la mauvaise position du fœtus et de nombreux autres facteurs, la mise bas peut être retardée. Dans ce cas, les mesures suivantes doivent être prises :

  • Extraire l'animal de la salle de mise bas ;
  • Masser l'abdomen ;
  • Boire de l'eau sucrée.

Une mise bas active pendant 2 à 3 heures ou plus, avec des porcelets encore présents dans le ventre de la mère, nécessite une assistance humaine.

Il est préférable qu'il s'agisse d'un vétérinaire. Cette procédure nécessite le port de gants gynécologiques pour pénétrer dans l'utérus jusqu'au coude. Pour éviter toute infection, les gants sont lubrifiés avec du nitrofurazon ou un autre agent antibactérien spécial.

Algorithme :

  1. Mettez un gant lubrifié avec de la vaseline.
  2. Rincez le canal de naissance avec une solution de savon doux pour faciliter le glissement.

  3. Injectez votre main doucement dans le vagin.
  4. On tripote le porcelet et on détermine la raison pour laquelle il ne peut pas sortir.
  5. Après avoir attendu la lactation, on commence à déplacer progressivement et prudemment le fœtus vers la sortie pour ne pas endommager l'utérus.

Il suffit généralement d'aider une fois. La procédure est répétée si nécessaire.

Agressivité pendant le travail

Certaines truies deviennent irritables et colériques pendant le travail. Il faut s'y préparer. Dans ces moments-là, les animaux sont non seulement capables d'écraser les nouveau-nés, mais aussi de les ronger. Dans ce cas, la truie devra être surveillée tout au long du travail et les porcelets devront être isolés dans un box ou un enclos séparé après la naissance.

Quelles sont les mesures à prendre si l'agressivité du porc ne disparaît pas après la mise bas ? En règle générale, la nervosité n'est pas permanente et après un certain temps (elle peut durer plusieurs heures), elle s'estompe et le porc se calme.

Pour déterminer la réaction de l'animal, il faut essayer d'amener doucement un porcelet aux trayons de la truie.

À l'avenir, si un comportement agressif se manifeste, il est préférable de ne plus utiliser une telle truie pour la reproduction.

Petite progéniture

Un animal généralement en bonne santé et non suralimenté qui produit des porcelets normaux, n'a pas besoin d'aide. Le nombre optimal pour une truie gestante est de 7 (plus ou moins un veau), tandis que pour les autres, notamment les truies matures, la moyenne est de 12 porcelets.

Parfois, les grandes truies blanches produisent encore plus de descendants.

Il s'agit d'une anomalie, car le porc possède normalement 12 trayons conçus pour nourrir correctement ce nombre de portées. Dans cette situation ou lorsque le lait est perdu, les porcelets doivent passer à l'alimentation artificielle.

Comment une truie met bas et comment l'homme peut aider dans ce processus est montré dans cette vidéo:

Soins d'un porc après la mise bas

Chaque porc a besoin d'une approche individuelle pendant cette période, qui dépend de l'état physiologique et d'autres caractéristiques de l'animal. Toutefois, il convient de respecter des recommandations générales - celles-ci assureront la sécurité des porcelets et auront un effet positif sur la santé de la truie :

  • L'animal doit disposer d'une eau de bonne qualité, car il a besoin d'être régulièrement désaltéré après la mise bas. Le manque d'eau peut non seulement avoir un effet négatif sur la production de lait mais aussi conduire à ce que les porcelets soient mangés.

  • Afin d'établir la digestion de la truie et de ne pas surcharger son estomac avec des aliments grossiers, le premier aliment, le boltushka liquide, doit être donné 12 heures après la mise bas.
  • Pour ne pas diminuer la production laitière, l'animal doit être mis à l'alimentation complète un jour après la mise bas. Leur régime alimentaire doit contenir une grande quantité d'aliments combinés et de produits riches en graisses.
  • Les truies en lactation doivent toujours être surveillées. Si l'animal est principalement couché, il faut le soulever doucement au moins 2 à 3 fois par jour.

    Le quatrième jour après la mise bas, une courte promenade est conseillée.

Le respect de ces recommandations permettra de stimuler l'appétit, d'améliorer le système digestif et l'état général de la truie.

Problèmes possibles après la mise bas

Le porc doit être observé pendant un certain temps, car la parturition est un processus complexe et diverses complications peuvent survenir qui ne sont pas immédiatement perceptibles. Un point important est l'émergence de la post-naissance. Si tout va bien, le travail de la truie se termine et elle reprend progressivement ses esprits et commence à s'occuper de la portée.

Le placenta doit être retiré de la boîte immédiatement après l'expulsion. Sinon, le porc peut le manger, mais aussi les porcelets.

En règle générale, le placenta ne sort pas immédiatement, mais après 4 à 7 heures. Si le placenta ne sort pas dans ce délai, il faut consulter un vétérinaire.

Les 4 premiers jours après l'accouchement, le porc produit des lochies.

Elles sont d'abord rougeâtres, puis brunes et deviennent transparentes vers la fin du trimestre. Ils ne doivent pas dégager une odeur putride, sinon une consultation spécialisée sera nécessaire.

Les truies sont souvent constipées après la mise bas. Dans ce cas, il faut lui donner des flocons d'avoine liquides et du bouillon de son 6 à 8 heures plus tard. Il est conseillé de donner une ration complète plus tard afin d'éviter une lactation excessive et des mastites.

Les mastites surviennent souvent dans les premières heures après la mise bas. On la traite avec des antimicrobiens ainsi que de l'argile froide avec du vinaigre (3 cuillères à soupe pour 1 litre d'eau) pendant 3-4 heures, en mouillant régulièrement les trayons avec de l'eau froide.

En cas de gonflement de la glande mammaire, on laisse les porcelets toucher les trayons toutes les 3 heures, en pré-lubrifiant la glande avec de l'huile de vaseline, du saindoux ou une pommade contre la mastite.

Il arrive qu'elle refuse de manger après la mise bas. Il faut lui proposer des aliments à haute énergie et hautement digestibles car elle est stressée, épuisée et faible.

Du sucre dilué dans de l'eau fera l'affaire. Si votre animal ne peut pas se lever tout seul, aidez-le. Sinon, vous devez appeler votre vétérinaire.

La mise bas chez les porcs est un processus passionnant tant pour l'animal que pour son propriétaire. Afin de minimiser les complications possibles, le propriétaire doit connaître et prendre en compte non seulement l'alimentation du porc en gestation, la durée de la gestation, le moment de la mise bas, les soins avant et après la mise bas, mais aussi être en mesure d'aider au moment de la mise bas.

Vous pouvez alors espérer une portée viable et saine.

Éditeur

non en ligne depuis 2 ans

Maksim Romanov

Mise bas des truies : préparation, calendrier, problèmes éventuels et solutions 7

Publications : 149Commentaires : 0

.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *