Mise En Place De Concombres En Serre : Méthodes Et Instructions Détaillées

Parmi les jardiniers expérimentés et novices, le garrotage des concombres devrait être obligatoire. Il empêche les fruits non mûrs de pourrir. La jarretière facilite l'entretien des concombres et leur récolte ultérieure. Mais cette procédure, surtout pour le jardinier inexpérimenté, doit être faite très soigneusement afin de ne pas endommager la tige principale de la plante.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

À quoi sert le jarretiérage ?

Le processus de jarretiérage des buissons de concombres est une tâche responsable, longue et laborieuse, mais elle aide le jardinier à obtenir des résultats positifs et à ne pas perdre une partie de la récolte pendant la période de floraison et de maturation de la plante.

Voyons donc de plus près pourquoi le jarretiérage des concombres est nécessaire :

  1. Un jarretiérage correctement effectué facilite le soin des buissons pendant la croissance et la récolte sans pertes possibles.
  2. Les concombres ont tendance à se lier par des vrilles, et un jarretiérage approprié empêche cela.
  3. La jarretière est utile pour faire mûrir les pousses latérales qui produisent des fleurs fructifères.
  4. Ouvrir (par la jarretière) l'accès aux feuilles, vrilles et tiges simplifie grandement le soin des cultures. Les feuilles malades peuvent être facilement enlevées par le cultivateur, les pousses souhaitées peuvent être taillées et les vrilles peuvent être dirigées dans la bonne direction.

    En outre, le nombre de fleurs mâles et femelles sur la plante peut être contrôlé par un liage correct.

  5. Les concombres liés aident à prévenir la pourriture et l'altération des fruits, et réduisent le risque d'insectes parasites sur la plantation.

Matériels nécessaires

Avant de commencer à lier les concombres, préparez d'abord les matériaux nécessaires. Choisissez-en un qui puisse maintenir fermement la tige principale en place. Pour attacher les buissons, vous aurez besoin de :

  • poteaux de deux mètres en métal ou en bois ;
  • poutre ou fil de fer ;
  • filet en plastique ;
  • mousquetons pour fixer la ficelle et fixer le filet ;
  • piquets de fixation ;
  • morceaux de tissu, clous, marteau, pinces.

Le fil de fer fin et le fil de pêche ne conviennent pas car ils s'accrochent dans le buisson et l'endommagent.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

Quand commencer à attacher ?

Les concombres doivent être attachés 3 à 4 semaines après le début de leur croissance, lorsque la plante mesure environ 32 à 35 cm de haut. Il est préférable de le faire à temps et de ne pas le remettre à plus tard, car les jeunes concombres sont beaucoup plus faciles à travailler en raison de l'élasticité de la tige et les plantes à pleine maturité peuvent être endommagées lorsqu'elles sont pliées.

Recueillir toutes les fournitures nécessaires pour construire des supports, qui doivent être érigés avant de planter les semis. Au cours du processus d'entretien, n'importe quelle option de liage peut être choisie.

La meilleure méthode dépend de la variété de la plante à cultiver, de la taille de la parcelle où pousse l'arbuste et de la disponibilité de l'équipement nécessaire à l'opération de jardinage.

Méthodes de garrottage des concombres en serre

Il existe actuellement 3 options principales et 4 options supplémentaires de garrotage pratiquées par les jardiniers :

  • horizontale;
  • verticale;
  • méthode mixte;
  • utilisant de la ficelle;
  • appliquant de la haie;
  • garantie sur des arcs;
  • obturant.

Examinons chaque méthode plus en détail.

Jarrimage horizontal

C'est la méthode de jarrimage de la brousse la plus privilégiée. Elle est réalisée horizontalement, dans de petites serres.

Procédure pour ce type de jarretière :

  1. Enfoncer des piquets en métal ou en bois dans le sol sur les côtés du lit.
  2. Tirer une ficelle ou un fil entre eux.
  3. Pliez une première étape à 25-30 cm du sol (notez que la distance entre les étapes suivantes doit augmenter de 5-10 cm).

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

Les étapes de cette méthode de concombre jarretière peuvent être remplacées par un treillis de filet. C'est économiquement pratique et la construction sera très solide.

Si vous avez l'intention d'installer un treillis, la distance par rapport au sol sera la même que lors de l'installation d'une structure en arc étagé.

Après avoir installé la structure, lorsque la plante a atteint la bonne taille, la tige principale est garrotée. Il est enroulé sur un fil et fixé par des sangles. Vous pouvez faire de même pour les branches latérales sur les marches adjacentes.

Lorsque vous choisissez la méthode d'attache horizontale, n'oubliez pas que pour une bonne mise en forme du buisson, vous devez arracher la partie supérieure de la tige attachée.

L'inconvénient de l'attache horizontale est que les buissons seront courts. Lorsque les concombres poussent, il est très difficile de les entretenir puis de les récolter.

La jarretière verticale

La jarretière verticale est utilisée lors de la culture d'une plante dans une serre. Cette construction peut atteindre une hauteur de 2 mètres. Les plantes bénéficient ainsi d'un ensoleillement important.

La construction du cadre pour la jarretière verticale est en métal ou en bois. Une latte doit être sous le plafond et l'autre en dessous, reliée à la première par une corde solide.

Le nombre de cordes à attacher dépend du volume des plantes plantées. En outre, chaque arbuste doit avoir sa propre corde pour l'attacher.

Pour faciliter l'installation, une corde peut être tendue à travers le cadre de la serre.

Les crochets doivent être installés au préalable à l'intérieur de la serre. Une barre de bois enfoncée dans le sol fera office de latte inférieure.

Lorsqu'on utilise la méthode verticale pour attacher les concombres, il est nécessaire d'effectuer un arrachage supérieur lorsque la plante commence à toucher le haut du support pendant sa croissance. Cela ralentit la croissance de la tige principale de la plante et empêche le buisson de tresser autour des murs de la serre, bloquant ainsi la lumière du soleil pour d'autres plantations.

Certains jardiniers travaillent les concombres de la manière suivante : une barre d'arbre ou une barre métallique dont la longueur est égale à la hauteur de la serre est plongée dans le sol, puis les tiges de concombres sont attachées à ces chevilles à l'aide de rubans.

Il existe trois façons de cultiver des concombres verticalement dans la serre abordées dans cette vidéo :

Méthode mixte

La méthode mixte se retrouve dans la plantation circulaire des concombres. Instructions pour la méthode mixte d'attache:

  1. Digez 10 brindilles métalliques dans le sol et placez-les de manière à former un cône.
  2. Tendez un filet sur la structure obtenue.
  3. Dans les trous du filet, faites courir les vrilles du concombre de sorte que plus tard le concombre lui-même tressera la pyramide construite.
  4. Il est recommandé de mettre la structure du cône avant de semer le matériel de plantation.

    S'il est placé à côté de jeunes plantes, la tige et les feuilles peuvent être endommagées.

  5. Pour utiliser cette méthode, il est conseillé si le buisson n'est pas plus bas que 25 cm et a déjà cinq feuilles sur lui.

Vous pouvez également utiliser d'autres moyens improvisés pour créer le soi-disant "châle", auquel les concombres seront attachés dans le futur. Regardez cette vidéo pour voir comment ce type d'attache est réalisé :

Utiliser de la ficelle

très souvent, les jardiniers utilisent de la ficelle installée verticalement. Dans ce cas, les boucles ne sont pas très serrées autour de la deuxième ou troisième feuille.

Pour fixer les ficelles, on utilise également des piquets bas, que l'on place à côté des arbustes plantés.

Sur la façon d'attacher correctement les concombres avec du fil, de la ficelle de serre, voir la vidéo suivante :

Appliquer une clôture

L'application d'une clôture est une méthode de jarretière moins populaire parmi les jardiniers que les autres méthodes, mais elle est très pratique et simple. Elle utilise un filet solide placé sur plusieurs piquets hauts et tendu à travers la rangée de concombres.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

Les buissons sont attachés à la haie avec une corde pour créer une clôture. Cette méthode présente l'avantage que le buisson peut ensuite être facilement attaché à différents niveaux.

L'attache aux arcs et l'aveuglement

Parfois, un grand lot de concombres est placé sous des arcs auxquels ils sont attachés. Pour réaliser les arcs, on utilise des brindilles coudées que l'on creuse à côté de chaque rangée de concombres.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

La tige principale de la plante est attachée au treillis lors de l'aveuglement. Les pousses excédentaires au sommet du buisson sont ensuite coupées.

Quelle est la façon d'attacher les concombres dans la serre et le serre ?

Le treillis de deux mètres de long utilisé pour attacher la plante est placé sur un profilé qui est situé sur le côté supérieur de la serre.

Le treillis est généralement fabriqué à partir de matériaux tels que :

  • le liber ;
  • des branches fines ;
  • des chutes tissées de
  • tissu de jute.

Des morceaux de tissu de coton, de la largeur de 2 à 4 cm, sont utilisés pour créer un treillis de longueur suffisante. Pour ce faire, on utilise des chutes de vieux textiles qui sont cousues ensemble. Malheureusement, un tel treillis n'est pas solide et ne durera pas longtemps, il est donc préférable d'utiliser des branches de buissons ou d'arbres.

Elles sont débarrassées de leurs pousses et de leur écorce, puis une branche fine est fixée au profil supérieur avec un fil de fer.

Le bas de la branche est immergé dans le sol pour fixer le treillis. Les tiges des concombres seront suffisamment bien fixées à cette structure de support.

Le treillis doit de préférence être fabriqué à partir de matériaux naturels, car un treillis en nylon nuit aux jeunes pousses. La ficelle est attachée au profil supérieur puis glissée jusqu'au sol, l'ancrant à un demi-mètre de la tige principale. Si l'on dispose d'un filet à concombre, il n'est pas nécessaire d'attacher la ficelle car la plante s'accrochera au filet à l'aide de vrilles et grimpera toute seule sans avoir recours à des structures de soutien.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

Le cadre du filet est construit juste avant de planter les concombres. Pour le construire, il faut 8 piquets de 8 cm de diamètre et de 2,5 m de long. Vous devez également construire quatre lattes de 0,8 cm de long et quatre lattes de section 4 x 4 cm de 2,5 m de long.

En outre, il faut enfoncer 4 piquets de 1,8 cm de haut et la distance entre eux doit être de 1,25 m. Le sommet des piquets doit être enveloppé de lattes et un grillage doit être appliqué.

Formation des buissons, taille

La tige principale doit être attachée au treillis afin que les branches latérales puissent se développer avant l'apparition de la première série de pousses. Les pousses latérales doivent ensuite être tirées vers la tige principale. La vrille qui se ramifie à partir de la pousse principale doit être tordue à la main sur le côté plusieurs fois.

Cette ligature doit être répétée périodiquement à l'avenir. Les pousses inutiles doivent être supprimées en temps utile.

Les pousses latérales doivent être taillées avant qu'elles n'aient atteint une longueur de 20 cm. Les pousses supérieures doivent être coupées avec précaution afin qu'elles ne touchent pas la plante. Cette méthode s'applique également aux vrilles et aux tiges axillaires. Ordre d'arrachage des tiges de concombre :

  • les premiers 40-50 cm de buisson "aveugle" complètement
  • les 40-50 cm suivants effectuent un pincement sur la première feuille
  • Après un autre 40-50 cm, pincez la deuxième, puis la troisième.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées

Si les mesures ci-dessus ne sont pas prises en charge, l'état des buissons et la qualité de la future récolte seront affectés négativement.

Conseils du jardinier

Les conseils du jardinier pour planter et attacher les concombres sont les suivants :

  1. Les arbustes ne sont attachés que lorsqu'il y a au moins 8-9 feuilles sur la tige, et que la distance entre les arbustes est de 1,5 m.
  2. Si les tomates et les concombres poussent dans la même serre, la pièce est divisée en deux parties, séparées par un rideau de film.
  3. Les concombres sont une culture sans prétention, mais ils ont besoin d'un environnement humide et d'un arrosage fréquent. Les arbustes ne doivent être arrosés qu'avec de l'eau tiède pour réduire le risque de maladie des plantes.
  4. Tous les fruits endommagés et flétris doivent être enlevés avant que la plante n'atteigne sa pleine maturité.

  5. Un angle de 60º entre la tige et la pousse doit être maintenu pour éviter de blesser la plante.
  6. Si des supports sont installés, il est préférable de disposer de piquets en bois car ceux en fer s'oxydent à l'usage et blessent la plante. Des piquets robustes sont également fabriqués en plastique. Mais pour une meilleure fiabilité, les tuyaux en plastique devront être immergés très profondément dans le sol.
  7. Les extrémités des piquets sont traitées avec une solution saline ou avec de l'essence avant d'être immergées dans le sol.

L'attache des concombres, malgré son intensité de travail, est une mesure essentielle et nécessaire dans le jardinage. Cette procédure permet d'améliorer la qualité de la future récolte, d'éviter la mort des fruits et de faciliter l'entretien de la plante pendant sa période de maturation.

Auteur de la publication

non en ligne 3 ans

Nataly V.

Mise en place de concombres en serre : méthodes et instructions détaillées 1

Publications : 56Commentaires : 0

..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *