Réfractomètre À Miel : Principe De Fonctionnement, Instructions, Étalonnage, Aperçu Des Modèles

Les apiculteurs et les receveurs de miel vérifient toujours le taux d'humidité du miel pour déterminer sa qualité. Cette opération est réalisée à l'aide d'un réfractomètre, un instrument spécial qui détermine la fraction massique de l'humidité de toute denrée alimentaire contenant du sucre, quelles que soient les conditions environnementales. Découvrez ci-dessous cet instrument et ses principes de fonctionnement.

Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

Qu'est-ce qu'un réfractomètre ?

Un réfractomètre est un instrument optique, avec ou sans alimentation électrique, qui mesure la concentration de particules dissoutes dans un milieu liquide au moyen d'un faisceau lumineux. En apiculture, il est utilisé pour déterminer la fraction massique de l'humidité dans le miel.

Selon les exigences du GOST, ce chiffre doit être maintenu dans la fourchette de 18,5 à 21%, qui est également considérée comme une fourchette de qualité du miel. Ces chiffres ne sont pas définis par hasard mais en relation avec de telles caractéristiques des produits apicoles :

  • Avec un taux d'humidité inférieur à 18%, le miel devient excessivement visqueux.
  • Avec un taux d'humidité supérieur à 21%, les micro-organismes de levure activés présents dans le miel, qui transforment le sucre et affectent la saccharité du produit. En outre, ils déclenchent des processus de fermentation, de sorte que le produit devient impropre à la consommation.

Pour que la fraction massique de l'eau dans le miel ne dépasse pas 21%, lors de son pompage hors des nids des familles d'abeilles, il convient d'essuyer les alvéoles qui, sur 2/3 de leur hauteur, sont obturées par des opercules de cire.

En outre, la teneur en eau doit être vérifiée à l'aide d'un réfracteur.

La viscosité des différentes sortes de miel diffère dans l'évaluation organoleptique, il n'est donc pas toujours possible d'évaluer visuellement leur teneur en eau.

Construction de l'instrument

Les principaux éléments d'un réfractomètre sont :

  • Prisme. Il s'agit de l'élément optique clé qui se présente sous la forme d'une "scène" sur laquelle est placée la substance à examiner. Fait d'un matériau à haut indice de réfraction.

  • Un verre de sécurité à charnière. Surface lisse du verre abaissée sur le prisme et comprimant la couche à examiner.
  • Vis de calibrage. Positionné dans la coupe oblique. À utiliser lors de l'étalonnage de l'instrument.

    Un tournevis miniature spécial est fourni pour tourner la vis jusqu'à ce que la ligne de séparation soit positionnée sur le repère souhaité.

  • Système de lentilles optiques. Situé à l'intérieur du boîtier, notamment dans la zone de la coupe oblique. Les lentilles sont colorées en bleu et ont une structure optiquement homogène. Ils ont pour fonction de réfracter la lumière - artificielle (d'une lampe) ou naturelle (du soleil).

  • Plaque bimétallique. C'est le "correcteur", intégré au boîtier, qui modifie les caractéristiques optiques du réfractomètre en fonction de la température.
  • Échelle. A travers un système de lentilles optiques, un rayon de lumière entre dans la balance, un cercle gradué. La partie éclairée de l'échelle sera claire et le reste sera sombre (aucun faisceau lumineux ne tombe dessus).

    De nombreux modèles de réfractomètres conçus pour l'analyse du miel possèdent plusieurs échelles à la fois :

  • EAU. Le tartre de l'eau avec des lectures dans la gamme de 12-27%. Il permet de déterminer l'humidité du produit testé.
  • Brix. Une échelle dont les valeurs sont comprises entre 58 et 90 %, qui permet de connaître la teneur en sucre du miel.

    Par exemple, une valeur Brix de 80% signifie que 100g de miel contient 80g de sucre.

  • Baume. Une échelle avec des degrés conditionnels de Baume (Be°), qui mesure la densité d'un liquide. Par exemple, la densité de l'eau distillée pure à +15°C correspond à 0Be°, tandis que 15Be° correspond à la densité d'une solution à 15% de sel de table.
  • Monoculaire.

    Un trou dans le manche de l'instrument par lequel on peut voir le résultat de l'examen.

La conception du réfractomètre à main est illustrée sur le schéma suivant :

Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

Principe de fonctionnement

Le réfractomètre fonctionne selon l'indice de réfraction du soleil qui tombe sur la substance en question. Le principe est réalisé comme suit :

  1. A la surface d'un prisme, du miel est appliqué et recouvert d'un verre protecteur sur le dessus pour créer une couche uniforme d'une épaisseur strictement définie.
  2. Au contact du miel, le faisceau lumineux incident passe d'un milieu à un autre, et à leur limite dévie d'une direction rectiligne d'un certain angle, c'est-à-dire qu'il est réfracté. Plus le milieu est dense, plus la vitesse du faisceau est ralentie.

    L'amplitude de l'angle de réfraction de la lumière dépend de la composition de la solution et de sa densité (concentration).

  3. Plus loin à l'intérieur du boîtier, le faisceau lumineux traverse un système de lentilles optiques, entre dans l'échelle de l'instrument et se déplace vers le bas ou vers le haut selon l'angle de sa réfraction. L'échelle elle-même ressemble à un thermomètre à mercure ou à un thermomètre pour mesurer la température du corps, où la colonne de liquide monte ou descend.
  4. Une partie de l'échelle est éclairée, l'autre reste dans l'obscurité. L'interface entre la lumière et l'ombre permet de déterminer la densité optique ou l'indice de réfraction de la composition examinée.

Vues de l'instrument

Le réfractomètre se présente sous plusieurs formes :

  • laboratoire - instrument de bureau de grande taille et de poids important;
  • industriel (en ligne) - réfractomètre automatique intégré aux unités de traitement et fonctionnant en temps réel;
  • portable - instrument optique utilisé par la plupart des apiculteurs et des vendeurs de miel car il est compact et prend toutes les mesures avec une précision maximale.

Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

Si les analyses de solutions doivent être effectuées en plus grande quantité et en plus grand nombre dans les usines de production, il faut choisir un réfractomètre industriel. Pour les particuliers et les petites entreprises, cependant, le meilleur choix est un instrument portable.

Les modèles portables peuvent également être de deux types :

  • numériques - disposent d'un écran LCD affichant les valeurs de mesure, fonctionnent généralement sur piles et peuvent déterminer simultanément diverses caractéristiques du miel ;
  • manuels - sont dépourvus de circuits électroniques et de piles, et nécessitent donc une lumière naturelle ou artificielle pour fonctionner.

Les réfractomètres à main sont intéressants en raison de leur prix raisonnable, de leur taille compacte et de leur grande vitesse d'analyse, mais les modèles numériques sont plus pratiques et peuvent être utilisés même la nuit.

Caractéristiques d'un réfractomètre ATS

Pour qu'un réfractomètre indique correctement la teneur en eau du miel, les mesures doivent être effectuées à la température ambiante +20°C. Bien sûr, dans la majorité des cas, cette condition est difficile à remplir pour l'apiculteur.

C'est ce qu'ont appris les fabricants de réfractomètres qui ont équipé leurs modèles d'une fonction de compensation automatique de température (ATC). Cela élimine l'influence des variations de la température ambiante sur la précision de la mesure. Ceci est dû à une plaque bimétallique qui se dilate ou se contracte avec les changements de température, maintenant le bon fonctionnement du système optique de l'appareil.

La quantité de déplacements de la plaque est conçue pour compenser entièrement l'influence de la température sur l'indice de réfraction.

Comment choisir un réfractomètre pour le miel ?

Les réfractomètres portables sont adaptés à l'examen de différents produits, mais ne diffèrent presque pas en apparence. Pour juger si un instrument particulier est adapté au miel, il faut considérer deux paramètres :

  • Composition chimique de la solution testée. Pour le miel et d'autres solutions contenant du sucre, un réfractomètre est nécessaire, qui détermine la quantité de sucre et l'humidité de la solution. Les instruments qui mesurent le niveau de protéines et de résidus secs dans un échantillon de lait sont adaptés à l'analyse du lait et des produits laitiers.

    Ils ne conviennent pas pour l'analyse du miel.

  • Valeurs de l'échelle de brix. Le miel est une solution hautement saturée, donc les réfractomètres avec des valeurs d'échelle de Brix de 45-82%, 58-92% ou 0-87% seraient appropriés.

Vue d'ensemble des modèles populaires

Les enseignants choisissent souvent ces modèles de réfractomètres:

  • PAL-22S. Instrument numérique de poche doté d'un écran LCD indiquant la teneur en eau du miel.

    Sa fourchette se situe entre 12 et 30 %. Le réfractomètre possède une fonction ATC (+10 ... +40°C) et fonctionne avec deux piles AAA.


    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

  • PEN-HONEY. L'appareil fonctionne également sur piles et mesure l'humidité du miel de 13 à 30 %. Contrairement au modèle précédent, il n'est pas nécessaire d'appliquer le produit à tester sur le prisme, mais il suffit de toucher l'échantillon avec la pointe de l'appareil. Les relevés peuvent également être effectués avec une source lumineuse. Le boîtier de ce réfractomètre est bien protégé contre l'eau et la poussière.

    Le prisme est également protégé contre la poussière et l'immersion temporaire dans l'eau. L'instrument est équipé d'une fonction ATC qui permet une analyse précise de l'échantillon à des températures ambiantes de +10°C à +100°C. L'étalonnage est effectué dans un état distillé. L'étalonnage est effectué avec de l'eau distillée.

    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

  • HHR-2N.

    Un instrument manuel qui mesure l'humidité d'un produit de 12 à 30%. Il n'a pas besoin d'une alimentation électrique car il ne contient pas d'électronique. L'étalonnage s'effectue avec un liquide spécial fourni dans le kit. Une version de poche de l'appareil qui permet d'analyser le miel n'importe où. Il est équipé d'une fonction ATC et détermine le taux d'humidité dans la plage 13-30%.

    La différence entre ce réfractomètre et les autres est que l'échantillon à tester peut être à la fois sous forme liquide et solide (cristallisée). Le boîtier, à l'exception de l'oculaire, est protégé contre les jets d'eau et la poussière. Fonctionne à une température ambiante de +10...

    +40°C.
    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

  • Master HONEY/BX. Réfractomètre optique manuel à double échelle. Le premier indique la teneur en humidité du miel (12-30%) et le second (Brix) indique la teneur en sucre (58-90%). L'instrument est calibré avec de l'eau distillée ou un liquide spécial appelé "Sakharozka".

    Il est équipé d'une fonction ATC et fonctionne à des températures ambiantes comprises entre +10 et +40°C.
    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

  • RHBRéfractomètres portatifs. Tous les instruments de cette gamme permettent de tester un échantillon sur l'échelle d'eau (12-27%), la teneur en sucre sur l'échelle de Brix (58-90% pour les modèles RHB-90 et RHB-90 ATC, 58-92% pour le RHB-92 ATC) et la densité sur l'échelle de Bauer (38-43Be°). Le RHB-90 ne possède pas de fonction ATC, il faut donc sélectionner le RHB-90 ATC et le RHB-92 ATC. Tous les instruments RHB sont compacts, ne nécessitent pas d'alimentation électrique et sont proposés à la vente déjà étalonnés.


    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

  • Refractopolarimètre RePo-4. L'instrument combine un réfractomètre et un polarimètre, ce qui permet une analyse plus approfondie du miel. Outre la teneur en humidité (13-30%) et la teneur en sucre Brix (0-85%), la teneur en fructose (0-99%) peut également être déterminée. Ce dernier peut être utilisé pour détecter les falsifications et déterminer le type de miel. L'appareil est équipé d'une fonction ATC et est protégé contre la poussière et l'eau.

    Il nécessite une alimentation électrique sous forme de 4 piles AAA. Le volume d'échantillon requis pour le test est de 3 ml minimum.

    Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

Un aperçu du réfractomètre RHB 90 ATC est donné dans la vidéo ci-dessous :

Calibrage du réfractomètre

Pour que l'instrument fournisse l'erreur la plus faible possible, il peut être calibré.

Calibrer l'instrument comme suit :

  1. Soulever le couvercle de la lumière du jour et, à l'aide d'une pipette, verser 2 à 3 gouttes d'eau distillée sur le prisme principal.
  2. Couvrir le verre de protection de façon à ce que l'eau soit répartie uniformément sur le prisme.

    Il ne doit pas y avoir de bulles d'air ou d'espaces vides.

  3. Attendez environ 15 à 30 secondes pour que l'échantillon s'adapte à la température ambiante.
  4. Placez le réfractomètre dans la direction de la source de lumière naturelle et regardez à travers le monoculaire. Au centre du cercle, vous pouvez voir l'échelle avec la graduation.
  5. Attendez jusqu'à ce que la partie supérieure de l'instrument devienne sombre et que la partie inférieure devienne claire.

  6. Tournez la vis de calibrage jusqu'à ce que la limite entre les zones sombres et claires soit exactement à zéro ou à 78,4 %, selon le modèle de l'instrument.
  7. Essuyez la surface du prisme avec un chiffon doux et sec et utilisez le réfractomètre comme prévu.

Un exemple de ce à quoi ressemble l'échelle de l'instrument avant et après l'étalonnage est donné ci-dessous :

Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles

Mode d'emploi

Toutes les étapes sont effectuées dans la même séquence que pour l'étalonnage, mais au lieu de l'eau distillée, on met quelques gouttes de miel sur le prisme. Les instructions étape par étape sont les suivantes :

  1. Prélever un échantillon de miel dans l'alvéole avec un bâtonnet en verre ou en plastique. S'il est nécessaire de mesurer le taux d'humidité du miel déjà récolté, prélevez un échantillon dans un pot.

    Produit cristallisé de consistance hétérogène et présence de particules solides préchauffé au bain-marie (jusqu'à 40°C), refroidi à température ambiante, mélangé soigneusement et utilisé comme indiqué.

  2. Ouvrir la plaque de couverture, à l'aide d'une pipette, appliquer 2 à 3 gouttes de miel préparé sur la surface du prisme et l'étaler uniformément, en éliminant toutes les bulles et les fragments secs. Couvrez le couvercle du prisme. Si un excès de solution a coulé en dehors de la zone de mesure, retirez-le avec un chiffon doux.

    Plus la couche de miel répartie uniformément est fine, plus les mesures seront précises.

  3. Attendez 30 secondes jusqu'à ce que la température de l'échantillon testé et de l'instrument soit égalisée.
  4. Ne touchez pas la vis d'étalonnage, elle doit rester dans la position initiale qu'elle a été fixée lors de l'étalonnage de l'appareil.
  5. Pivotez le réfractomètre vers la source de lumière - lumière naturelle du jour ou lampe à incandescence.
  6. Voyez le réfractomètre à travers le monoculaire pour voir les résultats de la mesure. Le taux d'humidité sera visible sur le bord de l'échelle blanc-bleu.

    Pour augmenter la clarté de la graduation, le foyer du monoculaire peut être corrigé.

La précision des mesures dépend de la calibration de l'instrument ainsi que de la même température du prisme et de l'échantillon à tester.

Comment vérifier l'humidité du réfractomètre est illustré dans la vidéo suivante :

Comment sauvegarder un réfractomètre ?

Pour une utilisation maximale, il est recommandé de garder à l'esprit les recommandations suivantes :

  • Pas d'immersion dans l'eau et ne pas utiliser le réfractomètre dans des environnements humides ou mouillés. Si de l'eau pénètre dans le boîtier, l'image commencera à se brouiller. Vous pouvez avoir besoin de l'aide d'un technicien qualifié pour rectifier le dysfonctionnement.

  • Essuyez le réfractomètre avec un chiffon doux et humide après chaque utilisation. Si cela n'est pas fait, les mesures ultérieures seront erronées et la surface du prisme sera endommagée.
  • Ne pas utiliser d'agents abrasifs ou chimiques pour nettoyer l'instrument, ils peuvent endommager la surface principale du prisme.
  • Aucun démontage du réfractomètre n'est autorisé afin de ne pas perturber les réglages et de ne pas le laisser tomber ou le heurter.
  • Rangez l'instrument optique avec soin, en évitant tout dommage mécanique, car toute rayure sur la surface du prisme faussera les mesures.

Pour commencer à pomper le miel à temps, les apiculteurs peuvent examiner régulièrement son taux d'humidité avec un réfractomètre à main. Les acheteurs auront besoin de cet appareil pour déterminer la qualité du miel avant de l'acheter. Pour analyser le produit des abeilles, un minimum de matière première est nécessaire, ce qui est un atout supplémentaire.

Auteur de la publication

non en ligne 2 ans

Olga Smirnova

Réfractomètre à miel : principe de fonctionnement, instructions, étalonnage, aperçu des modèles 1

Publications : 24Commentaires : 0

..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *